Prévisions pour le 20 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 37 °C
32
 Laghouat Min 17 °C Max 29 °C
30
 Batna Min 12 °C Max 24 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 34 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
28
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
34
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
4
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 25 °C
30
 Ouargla Min 26 °C Max 35 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 26 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
47
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
4
 Ghardaïa Min 21 °C Max 31 °C
30
Accueil |Culture |

DOUNIA HEDID EXPOSE AU SOFITEL

Traditions et femmes déclinées en peinture

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des oeuvres d'une beauté bien de chez nousDes oeuvres d'une beauté bien de chez nous

La jeune artiste autodidacte expose actuellement Identité à l'hôtel Sofitel, Alger, El Hamma, et ce jusqu'au 31 octobre 2017.

Une exposition d'une vingtaine de peintures partagée entre des scènes de la vie traditionnelle, notamment dans le désert, des architectures sahariennes et des portraits de femmes. Dans un style figuratif décliné dans des tons ocres, et chauds, l'artiste se plaît dit-elle à «peindre les objets, les personnages, dans les proportions et les couleurs qu'on voit» et ce ajoute-t-elle avec «précision».
Avec des pinceaux, l'artiste donne à voir de la finesse du trait à la beauté du paysage articulé. Rester dans la tradition, dans la culture algérienne est le choix de notre jeune artiste qui assure «représenter ça à ma manière, je pense que plus tard je pourrai faire autre chose, je pourrai peindre autre chose, mais pour le moment j'aime bien représenter la culture algérienne dans tous ces aspects».
Le matériau de prédilection de Dounia Hedid est la peinture à l'huile et parfois l'acrylique. Autodidacte, notre jeune artiste s'est mis à la peinture à l'âge de 17 ans quand elle était à l'université où elle suivait un cursus en biologie.
Elle confie: «J'ai fait plusieurs toiles que j'ai exposées à l'Usthb et jusqu'au jour où j'ai connu Fatma Zohra Bouaouni qui est également une artiste peintre autodidacte et qui m'a beaucoup encouragée à faire une exposition avec elle en duo et j'ai trouvé que l'expérience était vraiment particulière, et à partir de là à partir de ma première exposition Voyage nostalgique j'ai pu montrer mes toiles au public.».
A propos du titre de l'expo l'artiste affirme: «Je suis fière, de ce que je suis et des traditions qu'on a, je suis fière d'être algérienne, berbère, de représenter ce qu'on a est très important pour moi et pour le moment dans mes expositions je n'ai fait que ça. Je n'oublierai jamais qui je suis même si je suis ailleurs, d'ailleurs dans une de mes toiles que j'ai intitulée Origine, où il y a une citation écrite en tifinagh qui veut dire «Tu peux aller où tu veux mais n'oublie jamais d'où tu viens.» Pour moi, cette toile pourrait traduire toute l'exposition, pour moi c'est très important de ne pas oublier notre identité et de ne pas oublier d'où on vient.»
Evoquant quelques-uns de ses artistes préférés, elle explique:
«J'aime beaucoup Léonard de Vinci, j'aime sa personnalité et en même temps son style c'est un scientifique et un peintre qui va dans un réalisme impressionnant.» Et de poursuivre: «J'aime beaucoup Etienne Dinet pour moi c'est un génie, j'adore son travail, je me suis déplacée à l'étranger pour voir quelques-unes de ses peintures.» Et de renchérir: «Pour moi, c'est un vrai plaisir de voir de mes propres yeux son travail, c'est quelqu'un qui s'est vraiment imprégné de son entourage, des traditions algériennes, qui s'est imprégné du décor algérien et qu'il a très bien représenté, les couleurs les formes, les détails, c'est un orientaliste qui vas dans des précisions vraiment extraordinaires.
C'est ce genre de peintre, ce genre de peintures que j'aime celle que j'arrive moi à voir, que j'arrive à comprendre, j'apprécie le figuratif, le réalisme et même l'orientalisme, je ne dirais pas comme que je n'aime pas l'expressionnisme, j'aime Monnet, j'aime plein d'artistes qui vont dans l'impressionnisme.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha