Prévisions pour le 19 Octobre 2018

 Adrar Min 17 °C Max 32 °C
30
 Laghouat Min 10 °C Max 22 °C
30
 Batna Min 7 °C Max 20 °C
28
 Biskra Min 14 °C Max 26 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
34
 Tlemcen Min 8 °C Max 17 °C
11
 Alger Min 13 °C Max 23 °C
30
 Saïda Min 8 °C Max 23 °C
11
 Annaba Min 17 °C Max 23 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 21 °C
11
 Ouargla Min 13 °C Max 28 °C
34
 Oran Min 14 °C Max 20 °C
11
 Illizi Min 18 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 13 °C Max 25 °C
23
 Khenchela Min 10 °C Max 19 °C
28
 Mila Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ghardaïa Min 12 °C Max 25 °C
30
Accueil |Culture |

22ÈME SALON INTERNATIONAL DU LIVRE D'ALGER: ANEP, ENAG ET OPU

Les éditeurs publics très convoités par les visiteurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les éditeurs publics très convoités par les visiteurs

Qu'il s'agisse du stand de l'Agence nationale d'édition et de publicité (Anep) ou de celui de l'Entreprise nationale des arts graphiques ou encore de l'Office de publications universitaires (OPU), les trois espaces ne désemplissent pas dès l'ouverture des stands à 10 heures jusqu'à leur fermeture à 19 heures.

En effet, les trois grands éditeurs du secteur public ont une production livresque qui ne peut laisser sur sa faim aucun visiteur. En plus des anciens livres édités par ces différentes maisons d'édition, à chaque nouvelle édition, elles reviennent avec des dizaines de nouveautés pour satisfaire le maximum de demandes. Pour cette vingt-deuxième édition du Salon international du livre d'Alger, l'Anep revient d'ailleurs avec pas moins de 33 nouveaux livres publiés à la fois. Comme d'habitude, l'Anep reste fidèle à sa ligne de conduite, c'est-à-dire qu'elle publie des livres dans les deux langues nationales et officielles amazighe et arabe ainsi qu'en langue française. Aussi, les livres publiés par l'Anep touchent à l'histoire, le roman, l'essai politique, le recueil de nouvelles et de poésie... En plus de l'espace de l'Anep dont l'esthétique est très attractive, on a remarqué aussi que cette année un travail remarquable sur le plan de l'iconographie des livres édités a été fait. Les couvertures des 33 livres édités cette semaine par l'Anep sont très belles. On a aussi constaté une mobilisation ininterrompue des responsables et des travailleurs de l'Anep qui sont présents en force à l'espace Anep au niveau du Pavillon central pour informer, guider et aider les lecteurs dans leur choix de livres. Ils sont aussi là pour accompagner les écrivains qui dédicacent quotidiennement leurs livres dans le même espace. En moyenne, trois ventes-dédicaces par jour sont organisées par l'Anep dans le cadre de ce Sila. Mitoyen de l'espace de l'Anep, le stand de l'Enag (Entreprise nationale des arts graphiques) est également pris d'assaut chaque matin. Très spacieux, le stand de l'Enag propose des milliers de livres dans plusieurs langues et en plusieurs formats. En plus de l'ancienne collection «El Anis» en format poche proposant des chefs-d'oeuvre de la littérature universelle en français et en arabe, les éditions Enag viennent de lancer une nouvelle collection du même genre, mais avec d'autres titres n'ayant pas figuré dans la collection «El Anis». Le stand de l'Enag propose aussi des livres dans une multitude de domaines. Ce qui explique la présence de toutes les franges et catégories de lecteurs dans ce stand qui a la chance d'être très spacieux et qui permet de ce fait aux lecteurs de se déplacer aisément à l'intérieur et de faire leurs choix de livres sans être bousculés. La même ambiance de grande affluence est constatée quotidiennement au niveau du stand de l'Office des publications universitaires (OPU), pris d'assaut particulièrement par les étudiants qui y viennent faire le plein en livres dans le domaine de leur spécialité. Une partie des livres proposés par l'OPU a été écrite par des enseignants des différentes universités algériennes. Il s'agit en partie de thèses de magistère et de doctorat, retravaillées en livres et que les étudiants trouvent utiles dans le cadre de leurs études. Les prix pratiqués par le stand de l'OPU sont accessibles relativement à tant d'autres espaces, constate-t-on. C'est pourquoi, les visiteurs de ce stand ne se plaignent généralement pas de la cherté du prix du livre qui n'épargne presqu'aucun espace du Sila.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha