Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Culture |

PREMIÈRE ÉDITION DES ATELIERS DU DÉSERT DU VIVARIUM

Saharaart!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Saharaart!

La région de la Saoura vivra à partir du 14 et jusqu'au 19 décembre 2017 au rythme des rencontres et échanges culturels entre artistes de différentes disciplines (photographes, musiciens, artistes-peintres...)

Le Vivarium est un espace culturel, un vivier de rencontres et de création installé à Hydra. Il est également un concept itinérant qui peut prendre vie et forme dans différents espaces à travers le territoire pour y faire vivre l'art sous toutes ses formes, même les plus inattendues et ainsi créer des connexions artistiques. Aussi, après avoir installé ses tables et chaises à Hydra durant le mois de Ramadhan et après, le voici qui se lance à l'aventure du côté du sud de l'Algérie. Plus précisément à Taghit. C'est ainsi qu'est née sa première édition des Ateliers du désert.
En effet, cette fois cap sur Taghit. Le Vivarium pose ses valises dans la région de la Saoura à partir du 14 et jusqu'au 19 décembre 2017 pour un programme riche et diversifié en matière artistique. Ce dernier se déclinera en une résidence artistique, des workshops d'initiation, des fusions musicales, une cure d'art-thérapie et bien plus encore. Six jours durant, des créations et des performances live rythmeront le séjour des artistes résidents et des participants aux ateliers.
Les Ateliers du désert by Vivarium seront couronnés par une production artistique originale et éclectique: une exposition collective, une BD relatant le voyage, un recueil de poésie, un répertoire musical et enfin un documentaire sur les énergies créatrices made in Algeria. Comme nous l'indique le communiqué de presse, le Vivarium «offre à la fois la possibilité de plonger dans une atmosphère de création live en assistant à la fusion des artistes participants à la résidence artistique, mais aussi d'éveiller vos sens à travers une série de workshops d'initiation.
Le temps d'une semaine, le Vivarium s'installe à Taghit, avec une résidence artistique réunissant une vingtaine d'artistes d'Alger et de la région. Une trentaine de participants au voyage prendront part à une série de Workshops d'initiation culturelle qui leur sera proposée, en marge de la résidence artistique. Les ateliers du désert by Vivarium, est une fidèle projection des valeurs du Vivarium, s'inscrivant dans une démarche d'encouragement de la production artistique et de la diffusion de la culture avec un grand C» et de renchérir: «Le Vivarium veut rendre accessibles des moments forts de création vécus non plus dans la solitude mais dans la fusion avec les autres (public, participants et artistes entre eux).» Aussi, ajoute-t-on: «Nous attachons une importance particulière à la performance qui est un art éphémère, mais d'une grande puissance puisqu'il permet un impact et une connexion directe entre ceux qui l'exécutent et ceux qui y assistent.
Les jam sessions sont également très précieuses parce qu'elles permettent des moments de fusion entre musiciens, l'expression de talents réels. Plus qu'un lieu de rencontres et d'échanges culturels et artistiques, le Vivarium est un état d'esprit qu'on veut insuffler pour rendre possible des connexions entre artistes, amateurs d'art et professionnels du secteur. C'est une énergie, une ambiance de partage qui booste la création et alimente le besoin de se nourrir d'art! Notre ambition est de stimuler la sensibilité créatrice des artistes et des amateurs d'art.». Aussi, pour ce faire notons que pour le bon déroulement du Vivarium à Taghit, ce dernier prendra lieu et forme à l'hôtel Bordj Taghit qui mettra tout son espace à la disposition des artistes et des participants au voyage. Les participants et les artistes résidents seront logés à l'hôtel et dans plusieurs autres maisons d'hôtes mitoyennes.
A travers ces ateliers le Vivarium va continuer à défier les genres, les formes et les distances. S'agissant de la résidence artistique, pendant six jours, une vingtaine d'artistes d'Alger et de la région de Taghit partageront un même espace de travail pour des créations en solo ou en fusion. Au programme on citera un atelier Fusions créatrices où il sera proposé aux artistes des moments de mutisme total à certaines heures de la journée comme une contrainte ludique qui devrait booster leur créativité et favoriser une meilleure fusion entre eux.
D'autres moments et des espaces de liberté leur seront proposés pour réaliser leurs productions à leur guise. L'atelier musique permettra à de nombreux musiciens de talents, aux univers différents, venant d'Alger de travailler sur des fusions en duo et en groupe afin de réaliser un répertoire d'une dizaine de titres avec des musiciens de la région.Les workshops d'initiation se traduiront en une série d'ateliers qui se tiendront tout au long du séjour parmi lesquels on relèvera: Des bulles en délire qui se traduira par une création de quelques planches et initiation à l'illustration BD par Myriam Zeggat, aussi un workshop d'initiation à la peinture: animé par Adlane Djeffal, 5 Art pour tous qui se veut une initiation à la récupération artistique avec Manel Drareni, Rimes et détours, à savoir un atelier d'écriture poétique avec Zoulikha Tahar, Toute fine. Et enfin un workshop collectif où les artistes résidents recevront des habitants de la région de Taghit. Il est bien de souligner que chaque jour, une heure et 45 minutes seront consacrés à la détente par l'art. Enfin au menu aussi une belle qaâda créative. En effet, chaque soir, l'hôtel Bordj Taghit vivra au rythme des soirées Vivarium. Pour mieux fédérer, rassembler et porter les désirs de partage et de création des artistes et des férus d'art, une qaâda nocturne quotidienne ponctuera le séjour. Chaque artiste de «la résidence Fusions créatrices» réalisera une performance live en fusion avec les musiciens qui seront en jam session chaque soir. Aussi, sera organisée une conférence animée par un chercheur spécialiste du Diwan de Béchar sur les rituels de possession, la symbolique des musiques et des danses. Les organisateurs font savoir aussi qu'ils attachent une importance particulière à la performance «qui est un art éphémère, mais d'une grande puissance puisqu'il permet un impact et une connexion directes entre ceux qui l'exécutent et ceux qui y assistent.
Les jam sessions sont également très précieuses parce qu'elles permettent des moments de fusion entre musiciens, l'expression de talents réels». Pour participer donc à ces ateliers du désert rien de plus simple, il suffira de répondre à l'appel de participation en envoyant votre dossier de participation d'ici le premier décembre, dernier délai d'envoi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha