Accueil |Culture |

UN HOMMAGE LUI A ÉTÉ RENDU SAMEDI SOIR AU TRB

Djamel Allam honoré à Béjaïa

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Djamel Allam honoré à Béjaïa

Auteur-compositeur, musicien hors pair, Djamel Allam a produit de nombreux albums et écrit plusieurs musiques de films.

L'Office national des droits d'auteur et droits voisins a organisé un grand spectacle au théâtre régional de Béjaïa dans la soirée de samedi en hommage à l'artiste Djamel Allam. Cet hommage a été rehaussé par la présence de pas moins de deux ministres Azzedine Mihoubi et Ould Ali El Hadi respectivement ministres de la Culture et de la Jeunesse et des Sports. Pour cette occasion la ville de Yemma Gouraya a accueilli une pléiade d'artistes et d'auteurs de tous horizons venus rendre hommage à l'auteur de Djawhara. Cet évènement, qui entre dans le cadre de la série d'hommages rendus par l'Onda aux doyens de la musique algérienne, a été une occasion de reconnaître le mérite et l'apport de ce talentueux musicien et interprète, dont la santé s'est dégradée sérieusement ces derniers mois. De nombreux artistes de la région ont animé le spectacle. Il s'agit notamment de Boudjemaâ Agraw, Brahim Tayeb, Hafid Djemai, Mounia Ait Meddour... Cet évènement a été marqué aussi par la sortie d'un coffret d'anthologie comprenant l'intégralité du répertoire musical de Djamel Allam. Ils étaient tous présents pour Djamel Allam. Safi Boutella, Hamedi Bennani, Salim Fergani, Akli Yahyaten, Hakim Salhi Boualem Chaker, Faouzi Saïchi, dit Rmimez et beaucoup d'autres comédiens et chanteurs.
Le tout sur fond de beaucoup d'émotion.... Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, a tenu à préciser que la visite effectuée dernièrement à l'artiste ainsi que cet hommage rendu aujourd'hui à Djamel Allam n'est pas une tentative de «récupération». Entre les deux hommes existe en effet une relation amicale depuis longtemps. Dans la foulée, le ministre a transmis le message de soutien de Son Excellence Monsieur le président de la République à Djamel Allam, qui vit depuis août dernier de sérieux problèmes de santé. 40 ans de carrière de l'auteur de Ma re d- yughe l ont été salués à travers son immense talent et sa passion pour la chanson. Djamel Allem, est l'auteur de Djawhara, Thella, Gatlatou, A Dadda et Salimo, entre autres titres qui font partie de son répertoire et qui ont résonné dans la grande salle du TRB. Mêlant les variations traditionnelles, modernes ou Djazz, avec des textes simples, mais profonds.
Djamel Allam attendrit et émeut à la fois son auditoire.
Connu pour ses prestations, l'hommage rendu n'est que justice. «C'est un grand artiste. L'hommage qu'on lui rend est amplement mérité», soutient un fan, saluant autant son oeuvre que son parcours. Outre le gala, l'hommage sera ponctué par la sortie d'un coffret d'anthologie comprenant l'intégralité de son répertoire musical... Une exposition retrace le parcours artistique de Djamel Allam au niveau du hall du théâtre régional de Béjaïa. Une pléiade d'artistes et d'auteurs ont rendu hommage à l'auteur de Djawhara.
Djamel Allam est un chanteur-musicien hors pair. Il est né le 26 juillet 1947 à Béjaïa. Élève de cheikh Sadek Abdjaoui au conservatoire de musique de Béjaïa. En 1972, deux ans après son installation à Marseille, il s'essaye à la chanson française et apparaît en première partie du spectacle de Brigitte Fontaine. Deux années plus tard, il intègre Radio France Inter avec Claude Villers, qui le recommande aux disques Escargots. Son premier album «Argu» (Rêve.), produit en 1974 par Gilles Bleiveis, remporte un très grand succès auprès du public et des médias. Djamel remplit les grandes salles de France et part en tournée en Europe et aux États-Unis. Entre 1978 et 1985, il sort trois albums: «Les rêves du vent» (78), «Si Slimane» (81) et «Salimo» (85), il écrit des musiques de films et de documentaires, dont «La Goutte d'or» de Daniel Duval, diffusé sur TF1. Il est aussi comédien pour le cinéma (Fort Saganne). Il acquiert sa notoriété avec Argu (Rêve) puis M'ara d-yughal (Quand il reviendra). Il enchaîne album sur album, compose la musique de quelques films. Et surtout, sa contribution, sous les auspices du grand compositeur Safy Boutella, à la bande originale du film culte de Merzak Allouache, Salut cousin!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha