Accueil |Culture |

JOURNÉES THÉÂTRALES DE CARTHAGE

"Bahidja" de Ziani Cherif Ayad distinguée

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La pièce de théâtre «Bahidja» de Ziani Chérif Ayad a remporté le «Prix du texte théâtral» aux 19èmes Journées théâtrales de Carthage (Jtc).
En compétition officielle, «Bahidja» qui était en lice pour les cinq premiers de cette édition, se partage le prix avec le Syrien Chadi Douier pour sa pièce «Statico».
Adaptée du roman «Sans voile et sans remords» de Leïla Aslaoui, le spectacle traite de la condition de la femme et du climat en Algérie dans le début des années 1990 empreint d'intolérance et de fondamentalisme religieux. Coproduite par le Théâtre national algérien (TNA) et la compagnie «Théâtre Gosto», «Bahidja» concourait aux côtés de «Freedom house» de Chadli Laârfaoui (Tunisie), «L'expérience» de Ahmed Azzet El Oulfi (Egypte) ou encore «Adjugé» de Adolf Mida (Burkina Faso). Le jury de la compétition officielle qui n'a pas attribué le «Prix de la meilleure oeuvre», a remis conjointement à la Tunisienne Wafa Tabboubi et l'Irakien Ali Daim le Prix de la mise en scène, respectivement pour leurs pièces «Les veuves» et «0 négatif». Le Prix de la meilleure interprétation féminine est partagé par la Marocaine Amel Ben Heddou, son compatriote Mohamed Hor dans «Solo» et Naouar Oussef dans la pièce «Statico» de Jamel Chekir (Syrie).
Des prix parallèles dont celui de «meilleure technique théâtrale» et de «meilleure scénographie» ont été également attribués.
Plus de 100 oeuvres théâtrales de Tunisie, de pays arabes, africains et européens ont participé à l'édition 2017 des Jtc, ouvertes le 8 décembre dernier. Fondées en 1983, les Jtc est une manifestation biennale devenue annuelle à partir de 2005.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha