Accueil |Culture |

JOURNÉES DU COURT-MÉTRAGE À ANNABA

Forte affluence de cinéphiles à l'ouverture

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'ouverture de la première édition des Journées du court-métrage de Annaba, organisée au Palais de la culture et des arts Mohamed Boudiaf, a été caractérisée samedi par une forte affluence de cinéphiles visiblement ravis d'assister à la naissance d'une manifestation consacrant leur passion pour le 7ème art.Enregistrant la présence de plusieurs figures cinématographiques telles que Mohamed Saleh Mahfoudi, Kamel Sahki, Mohamed Titache ou encore Ahmed Zir, la salle de conférences du Palais de la culture Mohamed Boudiaf s'est transformée, le temps d'une journée, en espace d'échanges et de partage d'idées entre artistes confirmés et d'autres en herbe.
L'ouverture de cette manifestation a vu la projection d'extraits de films hors compétition parmi lesquels «El Rihla» (L'expédition) du réalisateur Mohamed El Saleh Mahfoudi, «Dakirette El Hadara» (Mémoire de la civilisation) du réalisateur Tayeb Bouchetah, en plus d'extraits du film «Yabka El Amel» (il y a encore de l'espoir) de Mohamed Titache. Au total, dix courts-métrages de 2 à 20 minutes, réalisés par des artistes issus des wilayas de Annaba, Biskra, Mila, Saïda, Constantine, Béjaïa, Batna et de M'sila, sont en lice pour décrocher le Prix du meilleur film de ces premières journées du court-métrage de Annaba. Devant se poursuivre jusqu'à dimanche, cet événement est organisé par le Palais de la culture et des arts Mohamed Boudiaf de Annaba en collaboration avec la direction de la culture.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha