Prévisions pour le 20 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
32
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
47
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
4
 Saïda Min 16 °C Max 24 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 26 °C Max 35 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 21 °C
11
 Mila Min 18 °C Max 23 °C
4
 Ghardaïa Min 21 °C Max 31 °C
30
Accueil |Culture |

HOUNA QASSENTINA

Des "Rencontres" en apothéose

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La seconde édition des «Rencontres de Constantine» de la manifestation «Houna Qassentina» qui accueillait en Allaoua Daksi un vieil enfant de la médina ne savait pas être, cet après-midi du samedi 23 décembre, en concurrence d'une part avec le plus célèbre «clasico» du monde et d'autre part avec le talentueux Toufik Touati, en concert de promotion de son dernier opus dans l'une des salles du Palais de la culture Malek Haddad.
L'appréhension, si jamais il y en a eu une, fut vite levée et c'est devant une assistance fournie et attentive que se déploya le jeu de questions, de connivence et de séduction entre le professeur Abdelmadjid Merdaci, meneur attitré des rencontres et son invité Allaoua Daksi. Il ne fait aucun doute que le nom - les Daksi sont une vieille et honorable famille de la médina constantinoise- comme l'itinéraire même de Allaoua ont convoqué la nostalgie des Constantinois mais pas que et Allaoua Daksi a eu la surprise de retrouver à l'attendre un ancien compagnon de lutte et de détention de la Fédération de France du FLN venu le saluer de Sétif. L'invité des «Rencontres de Constantine» revisitera ainsi, avec une grande humilité mais avec précision la grande maison des Bendaks - le nom authentique de la famille - de zanquat La'amamra qui accueillit entre autres figures du nationalisme Mohamed Belouizdad ou Abderrahmane Gherras.
Croisant l'nfance et sa première scolarité, à l'école Arago, comme la plupart des gamins de Souiqa ou Sidi Bouanaba et plus tard au Lycée Houhou,Allaoua Daksi livre le récit d'une véritable saga familiale où le patriotisme se confondait aussi avec l'attachement au patrimoine. Ici l'empreinte du père cheikh Mahmoud, proche de la zaouïa Rahmania, mélomane familier des arcanes du malouf et passeur averti pour ses enfants, tous musiciens amateurs et ses proches. Moment singulièrement expressif de l'esprit des «Rencontres» l'échange entre Alloua Daksi et Mohamed Saïd Nadjib Zerouala à propos justement de l'orientation vers le chaâbi du cheikh Larbi,père du second, et protégé de cheikh Mahmoud.
Le ton des «Rencontres», y compris dans le déroulement de l'entretien, était-il tout sauf compassé et cela avait valu à l'assistance un fabuleux chassé-croisé entre Allaoua Daksi convoquant de mémoire le Cid de Corneille et son ancien condisciple au lycée Houhou, Si Mohamed Hamrouchi, ancien officier de l'ALN, ancien wali, répliquant en latin. L'engament nationaliste de Allaoua Daksi dans les rangs du MTLD - il vendait à l'âge de neuf ans L'Algérie Libre et El Maghreb El Arabi - l'ombre d'une fratrie militante élargira le débat autour d'aspects peu médiatisés de la guerre de Libération nationale comme l'engagement des juifs algériens au sein du FLN ou encore les réseaux de soutien en France dont il partagera la détention et la comparution devant le tribunal militaire. D'autres questions ont aussi émaillé les échanges, la toponymie constantinoise, l'organisation politique de Constantine durant la guerre, l'offensive de milices juives contre la médina en mai 1956 qui confirmèrent que la mémoire de Allaoua Daksi, aujourd'hui en partie consignée dans un ouvrage, pouvait être une fenêtre pertinente sur l'attachement des Algériens à leur dignité et à leur pays.
La réception de Allaoua Daksi dans le cadre des «Rencontres de Constantine» outre de valider l'originalité et l'intérêt du concept aura fourni à «Houna Qassentina» l'opportunité d'une clôture en apothéose de l'année 2017. Rendez-vous est pris pour la suite de l'aventure.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha