Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 23 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 32 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 31 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 25 °C Max 34 °C
30
 Mascara Min 19 °C Max 34 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 25 °C Max 33 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 32 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 23 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 23 °C Max 36 °C
30
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
30
Accueil |Culture |

62E ANNIVERSAIRE DE SA NAISSANCE

Hommage à Matoub à Taourirt Moussa

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Hommage à Matoub à Taourirt Moussa

La Fondation Matoub Lounès a ainsi concocté un programme pour marquer cette occasion qui vient nous rappeler que Matoub a été ravi aux siens alors qu'il était encore très jeune.

Le village natal de Matoub Lounès, Taourirt Moussa (commune de Ait Mahmoud) abritera aujourd'hui, mercredi 24 janvier 2018, plusieurs activités commémoratives à l'occasion du soixante-deuxième anniversaire de la naissance du «Rebelle». La Fondation Matoub Lounès a ainsi concocté un programme pour marquer cette occasion qui vient nous rappeler que Matoub a été ravi aux siens alors qu'il était encore très jeune puisque ce n'est qu'aujourd'hui qu'il devait boucler ses soixante-deux ans, si les forces du mal n'en avaient pas décidé autrement. Ainsi, la Fondation Matoub Lounès a programmé pour la circonstance une cérémonie d'inauguration du tombeau de Lounès Matoub, au village Taourirt Moussa (daïra d'Ath Douala).
Pour rappel, le tombeau en question a fait l'objet d'une rénovation, précisent les organisateurs. Après la traditionnelle cérémonie de recueillement et de dépôt des gerbes de fleurs, Malika Matoub, présidente de la Fondation et soeur du poète assassiné, prendra la parole devant les fans du «Rebelle» qui seront sans doute fort nombreux à la cérémonie comme chaque année.
L'assistance sera ensuite conviée à un déjeuner traditionnel dans le même village, indiquent les membres de la Fondation Matoub Lounès. «Tout au long de la journée, une nouvelle exposition sera disponible comprenant des photos inédites de Lounès ainsi que des peintures de Nacer Yanat et de Saïd Amazigh», précise l'un des membres de la Fondation Matoub Lounès. Ce dernier indique en outre que la Fondation a concentré tous ses efforts et moyens, cette année, pour se focaliser sur la préparation de la commémoration du vingtième anniversaire de l'assassinat du «Rebelle», le 25 juin prochain. Le même membre de la Fondation Matoub a précisé: «A l'occasion du vingtième anniversaire de son assassinat, vous verrez Lounès Matoub comme vous ne l'avez jamais vu auparavant grâce à un système audiovisuel technique inédit.»
La commémoration du vingtième anniversaire de l'assassinat de Matoub Lounès s'étalera sur plusieurs jours, a précisé le même animateur de la fondation éponyme.
Il faut noter que, dans le même sillage, l'université Abderrahmane-Mira de Béjaïa a programmé un colloque international sur l'oeuvre de Matoub Lounès. Ce colloque sera organisé par le département de langue et culture amazighes de la faculté des lettres et des langues de Béjaïa,
apprend-on. Il se tiendra du 19 au 21 juin 2018.
De nombreux universitaires et écrivains sont d'ores et déjà invités pour animer des conférences lors de cette rencontre, première du genre dans les milieux universitaires algériens.
En effet, il y a eu certes des colloques sur Matoub Lounès dans les universités françaises et en Algérie, dans des Maisons de la culture, mais c'est la première fois que cela se passe dans l'enceinte universitaire, chez nous. Il y a lieu de rappeler, toutefois, que l'oeuvre poétique de Matoub Lounès a fait l'objet de plusieurs thèses de magisters et de mémoires de licences. Pas moins de trois thèses de magisters ont été soutenues jusque-là sur Matoub Lounès.
Elles sont l'oeuvre de Lynda Ouattah, de l'université de Béjaïa, Rachida Fittas de l'université de Tizi Ouzou et Farida Ziane de l'université de Montréal. Né le 24 janvier 1956 et assassiné le 25 juin 1998, Matoub Lounès a produit en vingt ans de carrière (de 1978 à 1998) trente quatre albums et 220 poèmes dont certains sont rassemblés, accompagnés d'une traduction en langue française, dans le livre «Matoub Lounès, mon nom est combat» de Yalla Seddiki (édition La Découverte).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha