Prévisions pour le 19 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 22 °C
26
 Laghouat Min 9 °C Max 17 °C
26
 Batna Min 6 °C Max 13 °C
39
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
28
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
28
 Tlemcen Min 7 °C Max 12 °C
11
 Alger Min 13 °C Max 19 °C
39
 Saïda Min 6 °C Max 13 °C
12
 Annaba Min 11 °C Max 21 °C
30
 Mascara Min 8 °C Max 15 °C
12
 Ouargla Min 11 °C Max 23 °C
28
 Oran Min 11 °C Max 18 °C
11
 Illizi Min 14 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 12 °C Max 19 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 19 °C
30
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
26
Accueil |Culture |

CHORÉGRAPHIE AVEC SLIMANE HABÈS

"Les voix hurlantes" présenté à Alger

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un spectacle de danse contemporaine, explorant le combat pour la liberté et le besoin d'expression, intitulé «Les voix hurlantes» a été présenté au public, jeudi à Alger, par son chorégraphe et concepteur Slimane Habès.
Produit par le Théâtre régional Abdelmalek-Bouguermouh de Béjaïa, ce spectacle met en scène cinq danseurs autour de cette thématique de besoin d'exprimer ses idées et ses sentiments dans un espace symbolisant l'enfermement et la privation de liberté.
Sur scène les danseurs Sanaâ Chami, Bouchra Haroum, Adem Ouahaibia, Halim Bouarouri et Amine Kiniouar ont exécuté des tableaux en solo ou en duo évoquant la détention et la difficulté de s'exprimer tant par la parole que par le langage corporel.
Cette chorégraphie d'une durée de 45mn dénonce, par des mouvements artistiques, la censure et l'autocensure ainsi que l'autoritarisme et la manipulation traduits par des danseurs qui ne peuvent disposer de leurs corps sans tuteur. Les cinq danseurs butent à la fin de chaque tableau contre une immense porte métallique disposée au fond de la scène comme seul élément de décor qui montre la détention.
Beaucoup plus discrète dans la conception du spectacle, la création lumière habillant la chorégraphie est restée très classique, en contraste avec une création contemporaine, au même titre que le choix de la musique. Chorégraphe professionnel, Slimane Habès a entamé sa carrière en 1991 avec le Ballet national algérien et a signé plusieurs spectacles dont «Polygamie» et «Corps et âme» avant de décrocher des prix au Festival du théâtre professionnel d'Oran et Festival du théâtre expérimental au Caire (Egypte) en 1998 pour ses créations au théâtre.
Le chorégraphe travaille depuis plusieurs années sur des créations intégrées dans les pièces de théâtre en collaboration avec une multitude de metteurs en scène. En 2015 Slimane Habès avait signé le ballet «Sophonisbe» produit dans le cadre de la manifestation «Constantine capitale de la culture arabe».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha