Prévisions pour le 24 Octobre 2018

 Adrar Min 22 °C Max 30 °C
30
 Laghouat Min 7 °C Max 19 °C
32
 Batna Min 8 °C Max 15 °C
28
 Biskra Min 13 °C Max 26 °C
32
 Tamanrasset Min 18 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 18 °C
32
 Alger Min 14 °C Max 22 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 17 °C Max 22 °C
30
 Mascara Min 9 °C Max 20 °C
32
 Ouargla Min 13 °C Max 22 °C
32
 Oran Min 16 °C Max 23 °C
32
 Illizi Min 15 °C Max 23 °C
28
 Tindouf Min 15 °C Max 26 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 15 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 21 °C
32
Accueil |Culture |

PROJET DE FILM HÉLIOPOLIS

De scènes seront tournées à Tlemcen

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des scènes du prochain film de Djaâffar Gacem Héliopolis traitant des massacres du 8 mai 1945 seront tournées à Tlemcen, a-t-on appris samedi de la directrice de production de ce projet, en marge d'une séance de casting d'acteurs et figurants de types algérien et européen devant figurer au générique. Des scènes du film seront tournées à Tlemcen ainsi que dans d'autres villes comme Sidi Bel Abbès, Aïn Témouchent et Oran, où des castings seront également organisés dans ce cadre, a annoncé Meryem Meftahi à l'APS. Dans la wilaya de Tlemcen, le casting se déroulera deux jours durant (samedi et dimanche), au Palais de la culture Abdelkrim-Dali de Mansourah, où plusieurs jeunes, notamment, ont commencé à postuler pour les rôles offerts par le projet, a-t-on constaté. Après les succès populaires de Nass M'lah City, Mawid Maâ El Kadar, Djemai Family et Achour El Aâcher, le réalisateur Djaâfar Gacem se lance dans la réalisation d'un important projet intitulé Héliopolis, ancien nom de Guelma, qui traite des massacres perpétrés par l'armée française et les milices formées de colons, le 8 mai 1945, le jour de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce jour-ci, des milliers d'Algériens étaient sortis dans la rue pour réclamer l'indépendance du pays, appelant la France coloniale, fraiche vainqueur avec les pays alliés contre l'Allemagne, à mettre en pratique sa promesse d'accéder à la demande nationale d'indépendance sitôt la victoire remportée sur Hitler. Mais la manifestation avait été réprimée dans le sang. Pas moins de 45 000 morts ont été déplorés à Guelma, Sétif, Kherrata et dans d'autres villes du pays, suite à l'intervention de la soldatesque française.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha