Accueil |Culture |

JOURNÉES THÉÂTRALES MAGHRÉBINES DE ANNABA

La Coquette rend hommage à Medjoubi

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une ambiance festive folklorique a baigné jeudi après-midi le Cours de la révolution au centre-ville de Annaba à l'occasion de l'ouverture des Journées théâtrales maghrébines commémorant le 24ème anniversaire de la disparition du dramaturge Azzedine Medjoubi.
Les magnifiques danses folkloriques de la troupe Diwan Dar Merzoug ont ainsi ouvert la manifestation dédiée au grand homme du Théâtre national que fut Medjoubi dont «les oeuvres constituent par leur esthétique, humanisme et engagement social courageux une école», a souligné le directeur de la culture de la wilaya Driss Boudiba. Des tableaux du monologue Khabat kraou du grand artiste Hakim Dekkar réalisé en 1995 par Djamel Amouda, présenté en version 2018 avec «de nouveaux aperçus» sur la vie au quotidien ont ouvert la manifestation suivis d'un hommage à la mémoire de Azzedine Medjoubi ravi à la vie au sommet de sa carrière, par le terrorisme. Cette soirée d'ouverture a donné lieu également au spectacle intitulé Essiat de l'humoriste Mourad Saouli suivi de plusieurs autres spectacles humoristiques. Les journées théâtrales maghrébines de Annaba verront pendant dix jours la présentation de plusieurs pièces du duo marocain Nabil Latrach et Hamdi Youcef, il en est de même pour la troupe tunisienne Maraya outre celles des troupes d'Alger, Annaba, Batna, Constantine et Skikda. La manifestation est initiée par la direction de la culture de Annaba avec le concours du théâtre régional Azzedine Medjoubi de la ville.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha