Prévisions pour le 16 Octobre 2018

 Adrar Min 22 °C Max 32 °C
34
 Laghouat Min 14 °C Max 18 °C
47
 Batna Min 11 °C Max 17 °C
11
 Biskra Min 17 °C Max 23 °C
47
 Tamanrasset Min 19 °C Max 31 °C
34
 Tlemcen Min 10 °C Max 17 °C
39
 Alger Min 13 °C Max 23 °C
39
 Saïda Min 8 °C Max 17 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
47
 Mascara Min 11 °C Max 18 °C
39
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
28
 Oran Min 16 °C Max 22 °C
47
 Illizi Min 21 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 16 °C Max 31 °C
23
 Khenchela Min 12 °C Max 16 °C
11
 Mila Min 14 °C Max 21 °C
39
 Ghardaïa Min 15 °C Max 23 °C
30
Accueil |Culture |

SON NOUVEL ALBUM EST SUR LE MARCHÉ DEPUIS LA SAINT-VALENTIN

Yanis ou les "brisures" de l'amour

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Yanis ou les

Le jeune chanteur kabyle Yanis nous revient avec un troisième album de sept titres, qu'il a intitulé Iceqfan (Brisures).

Il a choisi le 14 février courant, jour de la Saint-Valentin, pour la sortie publique de son CD, c'est dire l'importance de la symbolique de l'amour dans son oeuvre! Mais d'un amour qui n'est pas toujours heureux car souvent contrarié par l'ordre moral imposé par la société. Ces trois albums Akken ur ihemmel yiwen (Comme personne n'a jamais aimé - 2010), Tamakurt (La voleuse - 2016) et Iceqfan (Brisures - 2018) sont un cri de détresse ininterrompu d'un naufragé! Dans le premier titre Lahmala n Yiderwicen (L'amour des gens fous), Yanis décrit un amour qui frise l'impensable. Il préfère les remontrances récurrentes de la bien-aimée à la rupture qui n'a d'égale que la mort. Notre artiste supplie l'élue de son coeur de rester, en lui promettant, des mots d'amour pouvant transformer la neige en flammes! Tayri yettwarzen (L'amour emprisonné) est la chanson où Yanis se prend à rêver de fêter, dans un dîner à la chandelle avec celle qu'il aime, leur anniversaire de mariage. Ensuite, main dans la main, ils marcheront dans la nuit, ils lèveront les yeux vers le ciel pour compter les étoiles. Notre jeune chanteur aimerait s'allonger avec sa moitié sur une plage, jouer avec elle à se mouiller par des jets d'eau. Mais il sait que cela reste un rêve impossible, que ça n'existe qu'ailleurs, dans les contrées plus heureuses... Iceqfan (Les brisures) est un constat d'échec. Sur l'autel de leur égo surdimensionnés, Yanis et la femme de sa vie assassinent un amour qui les marquera à jamais. Les cicatrices seront toujours là pour leur rappeler leur bêtise.
Yanis cède à la fatalité dans Aeyigh di tayri-m (Yen a marre de ton amour). N'en pouvant plus d'attendre vainement d'une union contre laquelle tous les obstacles imaginables se dressent, il fait ses adieux à celle dont il rêve, tout en lui jurant fidélité même dans la séparation.
Sur un autre registre, dans une chanson réquisitoire intitulée Aqbayli ass-a (L'homme kabyle, aujourd'hui), l'artiste dénonce l'esprit de jalousie et la haine qui minent les relations entre les villageois. Il regrette les divisions induites par la politique.
Un hommage est rendu aux jeunes manifestants du printemps noir dans la chanson Loil n lhem (La génération du malheur). Des adolescents sont morts à la fleur de l'âge, car on leur a volé leurs rêves.
La dernière chanson de l'album Iberdan n lêif est une attaque en règle contre la misère humaine. La misère matérielle et la misère intellectuelle doivent être combattues. Tel est l'appel de Yanis.
Yanis nous gratifie de belles mélodies aux rythmes variés. Avec sa voix chaude et une interprétation digne des grands maîtres de la chanson kabyle, il est promis à un grand destin. C'est tout le mal que nous lui souhaitons.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha