Prévisions pour le 22 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 20 °C Max 32 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 28 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 26 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 30 °C
32
 Saïda Min 18 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 17 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
12
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 27 °C Max 38 °C
34
 Tindouf Min 26 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 26 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
34
 Ghardaïa Min 25 °C Max 35 °C
30
Accueil |Culture |

BELAID ABANE, HIER, A TIZI OUZOU

"C'est le moment de dire toutes les vérités"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Son nouveau livre met à nu toute la mécanique enclenchée à Tunis pour la mise en place du complot ayant abouti à l'assassinat de Abane Ramdane le 27 décembre 1957 dans la ville marocaine de Tétouan.

«L'Algérie a atteint une période de maturité où l'on peut désormais dire toutes les vérités historiques inhérentes à la révolution de Libération nationale, aussi amères soient-elles», c'est ce que nous a déclaré, hier, l'écrivain Belaid Abane, en marge de sa séance de vente-dédicace de son dernier livre intitulé: «Assassinat de Abane Ramdane, vérités sans tabous.» Comme il fallait s'y attendre, la librairie Cheikh-multilivres de Tizi Ouzou a été prise d'assaut par un nombreux public, féru d'histoire. Ils étaient des dizaines à venir acquérir le livre de Belaid Abane. Mais pas que. Ils ont aussi eu à poser des questions, parfois cruciales, à l'écrivain.
Cependant ce dernier, a répondu volontiers à l'ensemble des questions qui lui ont été posées concernant notamment l'assassinat de Abane Ramdane et l'identité des commanditaires ainsi qu'au sujet des raisons de cette liquidation physique ayant visé l'un des acteurs clés de la guerre d'indépendance, celui que d'aucuns qualifient d'architecte du congrès de la Soummam. En dépit du fait que certaines vérités ne sont pas bonnes à dire, Belaid Abane insiste sur le fait que la vérité reste sacrée. En tout cas, précisera-t-il, c'est sa démarche dans l'écriture de son tout récent livre concernant toutes les circonstances de l'assassinat de Abane Ramdane. Pour l'écriture de son livre, Belaid Abane s'est appuyé sur des dizaines de témoignages oculaires d'acteurs et de témoins de l'affaire de l'assassinat du fils d'Iâazouzen (près de Larbaâ Nath Irathen). «J'ai interrogé une grande partie des acteurs qui sont actuellement décédés et les témoignages en question concordaient», affirme notre interlocuteur. «Mon seul souci, en menant cette recherche, c'est la vérité, aussi amère soit-elle», avertit Belaid Abane. Ce dernier se réjouit que les conditions actuelles dans le pays permettent une liberté totale et sans aucune contrainte concernant l'écriture de l'Histoire, l'essentiel étant de ne pas tomber dans l'insulte. «Il y a actuellement, en Algérie, une liberté totale d'expression dans l'écriture de l'Histoire. On peut tout dire sans diffamer», ajoute Belaid Abane. Ce dernier précise que tout ce qu'il a écrit au sujet de l'affaire de l'assassinat de Abane Ramdane est argumenté et référencé. Il explique qu'il reste ouvert au débat sur le même sujet. Son nouveau livre met à nu toute la mécanique enclenchée à Tunis pour la mise en place du complot ayant abouti à l'assassinat de Abane Ramdane le 27 décembre 1957 dans la ville marocaine de Tétouan. Selon Belaid Abane, Abane Ramdane a été assassiné pour une question de leadership. «Abane Ramdane vivant, aucun autre chef de la Révolution ne pouvait rivaliser avec lui à cause de sa stature», précise Belaid Abane qui livre les preuves de ce qu'il avance dans son ouvrage. Surtout, ajoute l'écrivain spécialisé dans l'histoire de la guerre d'indépendance, que le moment choisi pour assassiner Abane Ramdane (fin de l'année 1957) coincidait avec celle où Abane voulait réinstaller la direction de la Révolution à l'intérieur du pays pour faire ainsi prévaloir son principe de la primauté de l'intérieur sur l'extérieur et du politique sur le militaire. La mise en oeuvre de ce choix a précipité la prise de décision de son assassinat, ajoute Belaid Abane. «Les commanditaires de son assassinat se sont alors empressés d'inventer un stratagème pour le conduire au Maroc où leur complot avait été exécuté», enchaîne Belaid Abane. Et de conclure: «Il y a eu une alliance pour faire face à un politique de la stature de Abane Ramdane».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha