Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 14 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 9 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 4 °C Max 13 °C
11
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
12
 Tamanrasset Min 14 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
47
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 13 °C Max 18 °C
12
 Mascara Min 8 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 13 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 21 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 16 °C
39
Accueil |Culture |

PROCHAINE EXPOSITION «PRINTEMPS DES ARTS»

"Un important marché"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a affirmé lundi à Alger que la manifestation «Printemps des arts» prévue du 5 au 12 mai et consacrée à la vente d'oeuvres des arts plastiques et des sculptures se voulait «»un important marché».

Intervenant lors d'une conférence de presse, le ministre a précisé que son secteur oeuvrerait à «évaluer» cette manifestation qu'abritera le Palais de la culture Moufdi Zakaria, en vue de l'améliorer à l'avenir et de l'étendre pour englober d'autres courants d'art, d'autant qu'elle pourra durer un mois ou plus.
Soulignant que cette manifestation verra la participation de près de 150 artistes algériens en présence d'entreprises publiques, Mihoubi a indiqué que les artistes résidents à l'étranger pouvaient aussi prendre part à cette manifestation.
Il a ajouté que près de 10 galeries d'art seront invitées à prendre part à cette manifestation à travers leurs artistes, outre la mise à contribution des directions de la culture des wilayas dans l'opération de sélection des oeuvres d'artistes de manière «transparente».
Estimant que cette manifestation permettra au grand public de découvrir de nouveaux talents et d'autres figures connues, le premier responsable du secteur a relevé dans ce sens «l'absence de statistiques» sur le nombre des plasticiens en Algérie.
Répondant à une question sur le marché des enchères algérien d'oeuvres d'art à l'instar d'autres pays, Mihoubi a indiqué qu'il n'existait actuellement aucun marché de ce genre.
Par ailleurs, le ministre a démenti «l'absence de critique» d'arts plastiques et de sculptures en Algérie, imputant cela à l'absence de tribunes spécialisées à l'instar des revues et des lectures artistiques dans les médias et autres.
Pour ce qui est de la récupération des oeuvres d'arts de plasticiens algériens connus, Mihoubi a fait savoir que son secteur oeuvrait avec des privés en vue de leur recensement et acquisition, ajoutant que le fonds du patrimoine au ministère était «prêt pour l'acquisition» de ces oeuvres une fois présentées aux instances compétentes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha