Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 14 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 9 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 4 °C Max 13 °C
11
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
12
 Tamanrasset Min 14 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
47
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 13 °C Max 18 °C
12
 Mascara Min 8 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 13 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 21 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 16 °C
39
Accueil |Culture |

2E ÉDITION «JOURNÉE DU DESIGN ITALIEN DANS LE MONDE»

60 oeuvres seront exposées au Mama

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
60 oeuvres seront exposées au Mama

Cette grande exposition visible jusqu'au 10 avril, rassemblera plus de 30 designers algériens et italiens ainsi que des conférences autour d'un thème central: «Design et durabilité.»

Fort du succès de la première, l'exposition «Le design italien rencontre le design algérien» qui s'est tenue l'année dernière à Alger, le Musée d'art moderne et Contemporain compte abriter le samedi 10 mars une nouvelle autre grande exposition. Mais pas que. Notons que cette expo rentre dans le cadre de la 2ème édition «Journée du design italien dans le monde» où une centaine d'événements sont organisés depuis le 1er mars 2018, simultanément dans plus de 100 villes dans le monde, alors que les designers italiens les plus réputés, en qualité d'ambassadeurs du design, sont impliqués dans des rencontres et des approfondissements dédiés aux processus créatifs italiens. Pour célébrer cette importante initiative, l'ambassade d'Italie et l'Institut Culturel italien organisent leur manifestation à Alger en collaboration avec le ministère de la Culture, le Musée d'art moderne et contemporain et l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger. Cet événement d'envergure rappelons-le, avait permis l'année dernière et entend aussi cette année «valoriser non seulement le style et la qualité des produits italiens, mais aussi, dans une dimension plus large et partagée, la réalité locale dans ce secteur par le biais de la participation des designers algériens». La deuxième édition prévoit comme le souligne le communiqué de l'Institut italien une série d'événements concernant trois axes principaux: la promotion de designers italiens et algériens à travers une exposition de leurs produits, la réalisation de workshops pour des jeunes étudiants de design initiés à la réalisation de quelques prototypes et l'organisation de conférences avec la participation de designers italiens. En effet, une grande exposition qui rassemble plus de 30 designers algériens et italiens et des conférences seront à l'honneur au Mama autour du thème central: Design et durabilité. Et comme le fait remarquer: Feriel Gasmi, commissaire générale de l'exposition «Design éthique»: «Cette exposition sera l'occasion pour les designers des deux rives de la Méditerranée, multigénérationnels, de montrer des oeuvres-objets inédits, avec une préoccupation commune, celle de repenser le design responsable du futur. Mobilier, luminaires, tissage, bijoux, éléments recyclés, transformation de matières biodégradables, toutes ces techniques seront mises en avant pour démontrer qu'un design responsable est possible. Plus de 60 objets-oeuvres exposés, créeront la surprise et l'émotion à travers des formes, textures, et couleurs toutes aussi étonnantes. Avec la présence de leurs auteurs italiens et algériens».
Pour Giuseppe Lotti, commissaire pour l'exposition italienne baptisée «L'Ame des petites choses». «Pour les designers italiens représentés, l'exposition tentera de raconter l'âme des petites choses, à savoir une attention aux questions spécifiques de développement durable: l'utilisation de matériaux renouvelables et recyclés, l'emballage de la dématérialisation, réduction des étapes de traitement, le concept de chaîne courte, la récupération des connaissances anciennes qui risquent de disparaître... mais aussi la capacité de concevoir des choses poétiques, porteuses de sens, capables de communiquer des valeurs, exprimer une idée différente du monde qui, comme nous l'avons vu est la base de la contribution italienne spécifique à la conception de la durabilité.»
La journée sera enrichie par une table ronde animée par des experts italiens et algériens du secteur comme Giuseppe Lotti, professeur de design industriel à l'université de Florence, Valentina Frosini, designer, Lorenzo Damiani, architecte designer, envoyé exceptionnellement par la Triennale de Milan en tant qu'«ambassadeur» du design italien dans le monde. L'exposition sera ouverte au public jusqu'au 10 avril 2018. Au programme aussi, des ateliers et workshops dont une qui a eu lieu hier à l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger pour les étudiants en design et animé par Giuseppe Lotti, professeur de design industriel à l'université de Florence autour de «La mer du milieu» et Valentina Frosini. Le vernissage de cette grande expo du Mama qui aura lieu à 16h30 sera précédé à 14h30, outre par les allocutions de ses deux commissaires respectifs, sans oublier celle de l'ambassadeur d'Italie Pascale Ferrera, par la conférence qu'animera Lorenzo Damiani, designer, ambassadeur du design italien pour IDD Algérie 2018, autour de la problématique: «Broken Nature: Design Takes on Human.»
Travaillant d'arrache-pied depuis des mois sur cet événement la commissaire algérienne de cette grande expo qui se tient, rappelons-le, le 10 mars au Mama, Feriel Gasmi s'est félicitée sur les réseaux sociaux de «la tenue de cet événement exceptionnel, non pas parce qu'il s'agit d'une exposition surprenante, mais aussi parce que relever ce défi en 2 mois et demi n'était pas du tout gagné d'avance».
Et de remercier notamment «tous les designers qui ont tenu ce pari, celui de se plonger dans le thème si improbable de la «durabilité», mais aussi de s'autofinancer à 100% pour la plupart, de tenir le cap sans faille» et de relever enfin: «Faire coïncider IDD 2018 Algérie, avec l'organisation de workshop et conférences pour le «prix méditerranéen de la paix «au profit des étudiants des beaux-arts d'Alger, n'est que la preuve que tout est possible, même en un laps de temp si court, il suffit d'y croire.»
Ça promet d'être du lourd. Cette expo est donc à visiter sans aucun prétexte!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha