Accueil |Culture |

1ER SALON DES ARTS PLASTIQUES À EL TARF

Hommage au talent de la femme algérienne

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La femme dans sa diversité en sus des coutumes et traditions des différentes wilayas du pays ont été mises en relief, à El Tarf, à travers des toiles réalisées par une dizaine de plasticiennes, à l'occasion de la première édition des arts plastiques, a-t-on constaté samedi dernier.
L'exposition, inaugurée jeudi soir à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme, vise à faire découvrir au public le talent, raffiné et affirmé, des artistes femmes. «A travers ces oeuvres qui expriment l'attachement et l'amour pour la patrie, nous essayons de faire la lumière sur ses richesses et sa beauté telles que captées et ressenties par l'oeil de l'artiste», ont confié les plasticiennes Menaouar Fawzia d'Oran, Rafika Yousfi de Souk Ahras, Beggar Fatima Zohra de Bouira et Nawel Derkaoui de Mostaganem, rencontrées à ce salon.
Chacune, en fonction de son ressenti et les thèmes qu'elle a choisis, et nonobstant l'école d'art à laquelle elle s'identifie ambitionne, ont-elles ajouté, de «véhiculer un message d'espoir, d'amour et de passion» tout en rendant hommage au pays et à sa beauté et son charme.
Les tableaux exposés, trois jours durant, à la maison des jeunes Ahmed Betchnie du chef-lieu de wilaya, ont permis aux visiteurs de connaître, un peu mieux, cette richesse de l'Algérie, à travers ses bijoux traditionnels chaouis, kabyles ou targuis, ont renchéri, de leur côté Djamila Chelabi de Bouira, Sayad Nadia de Oum Bouaghi et Khelif Nadia de Khenchela.
De magnifiques toiles d'oeuvres réalisées à partir de la matière première provenant de Dame nature comme les feuilles mortes séchées ou des épluchures ou écorces de produits agricoles divers, y sont également exposées après un travail ardent, dans le cadre de la technique dite de «collage et feuillage», qui offrent, à la fin, des tableaux reproduisant des scènes de la vie courante.
La femme et son charme dissimulé, le bleu et ses dérivés, avec tous les mystères et sentiments de curiosité et d'apaisement qu'il suscite, et bien d'autres thèmes puisés du terroir, y sont réunis à travers cette exposition, organisée par la direction locale de la culture.
Selon les plasticiennes Fadila Migri de Ouargla et Noura Labbaci de Bouhadjar (EL Tarf), cette exposition permet outre de faire découvrir le travail des plasticiennes, de se rencontrer et d'échanger les techniques et nouveautés dans le domaine tout en tissant des relations entre artistes.
Première du genre, cette manifestation dédiée aux arts plastiques, qui a enregistré une importante affluence de la gent féminine, notamment a vu la participation des wilayas d'Oran, Souk-Ahras, Mostaganem, Jijel, Oum El Bouaghi, Khenchela, Bouira et El Tarf, a rappelé le directeur local de la culture, Adel Saïfi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha