Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Culture |

FESTIVAL DE ANNABA DU FILM MÉDITERRANÉEN (FAFM)

Saïd Ould Khelifa dévoile les grandes lignes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Saïd Ould Khelifa dévoile les grandes lignes

Une édition qui se place sous le signe d'un appétit grandissant chaque année, pour un public exigeant et intransigeant.

Dédié cette année à la paix en méditerranée, l'évènement semble sortir des classiques de préparation et explication. Bien au-delà, cette 3éme édition, prévue du 21 au 27 mars en cours, semble reprendre les traces du festival des années 80. Des années où, le public était la star, puisque les films lui étaient dédiés aux fins d'une appréciation culturelle à la hauteur de ses attentes.
L'édition 2018 place acteurs, metteurs en scène, cinéastes et public au rang des honneurs. Chacun y trouvera son compte à travers un panel très varié de films et documentaires. Ainsi, placé sous le thème: «Paix pour la Méditerranée», le festival de Annaba du film méditerranéen, regroupera 17 pays du Bassin méditerranéen dans la paix d'un espace qui se veut être, la vitrine d'une culture multidimensionnelle. Par ailleurs et comme à l'accoutumée, il est prévu un pays invité d'honneur. Cette année, il s'agit de la Belgique dont, le film Histoire d'une famille syrienne sera projeté à l'ouverture de cette édition qui comptera 20 films entre longs-métrages fictions et documentaires, en cours pour tenter de remporter le Annab d'or. Ainsi, la ville des Jujubes sera le temps d'une semaine, la maison d'hôtes, venus d'Egypte, Tunisie, Maroc, Syrie, Liban, Palestine et Espagne. Seront également parmi les invités de la ville de saint Augustin, la France, l'Italie, Portugal, Philippines, Turquie, Chypre et la Roumanie. Tous ces convives auront dans leurs bagages une soixantaine de films, présentant chacun une histoire, une culture imprégnée par la paix en Méditerranée. Le public annabi pourra également profiter de projections d'autres productions, notamment les courts-métrages et les films de rubrique «Annaba Cinéma». Un espace qui met en valeur la créativité des jeunes talents dans le domaine du cinéma. En outre, il est à noter que cette 3éme édition du Fafm, sur choix du commissaire du festival, sera marquée par une digne célébration des 50 ans du cinéma palestinien, à travers la projection de films cultes de ce pays. Se voulant aussi être un espace d'apprentissage et d'échange d'expériences, le Festival de Annaba, du film méditerranéen (Fafm), a retenu pour cette édition deux ateliers professionnels et trois autres amateurs pour la formation aux métiers cinématographiques. Ces ateliers seront animés par Charlie Van Damn, Marc Koninx, Mohamed Salah Affafi et Ahmed Hamel ainsi que par Bouzid Nadir. En somme, tout un chacun y trouvera satisfaction, méme les enfants ne sont pas en reste, un riche programme leur est réservé tout le long du festival. Des séances de projections de films de dessins animés sont prévues à la bibliothèque principale.
Les cinéphiles sont les grands choyés dans cette édition, puisque, outre le panel de films qu'ils apprécieront certainement, c'est une tombola qui leur sera organisée, à la fin du festival par les partenaires et sponsors du festival, dont le Cnca, l'Onda et le Cadc. Estimant le rôle du cinéma à sa juste valeur, en matière d'insertion sociale, le commissaire du festival Saïd Ould Khelifa, en collaboration avec le ministère de la Justice, a, dans une initiative, première du genre, décidé pour cette édition, d'accorder aux détenus, toutes les chances d'une insertion, en leur organisant des projections de films au sein du centre pénitentiaire de Annaba. La même initiative touchera le centre des enfants assistés de la ville de Annaba. Et pour que l'événement ne soit pas uniquement limité au chef-lieu de la commune, un cinébus, fera la tournée des communes de Annaba. Une action permettant un tant soit peu, aux populations de s'ouvrir sur d'autres cultures, mais de se sentir surtout, concernées par les événements de leur wilaya. Cette dernière qui sera le temps d'un festival, un espace ouvert à la découverte.
Dans ce sens, un programme de sorties, genre circuit touristique, est réservé aux stars et invités du festival, leur permettant de découvrir Annaba et Guelma villes antiques et El Tarf avec ses zones humides.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha