Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 14 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 9 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 4 °C Max 13 °C
11
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
12
 Tamanrasset Min 14 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
47
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 13 °C Max 18 °C
12
 Mascara Min 8 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 13 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 21 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 16 °C
39
Accueil |Culture |

NOUVELLE PRODUCTION DU THÉÂTRE RÉGIONAL D'ORAN

"Aouicha wal harraz" jouée dans la rue

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Le théâtre de rue est très en vogue dans le monde entier et le TRO a choisi de se lancer dans cette expérience avec un groupe de jeunes passionnés.»

Le Théâtre régional d'Oran (TRO) «Abdelkader Alloula» a choisi de célébrer la Journée internationale du théâtre dans la rue, avec une nouvelle production, «Aouicha wal harraz», dont la générale est prévue le 27 mars sur la place du 1er-Novembre au centre-ville, ont indiqué les initiateurs du projet.
«Le théâtre de rue est très en vogue dans le monde entier et le TRO a choisi de se lancer dans cette expérience avec un groupe de jeunes passionnés», a souligné le directeur du TRO, Mourad Senouci, ajoutant qu' «il s'agit symboliquement de sortir le théâtre de la salle à la rencontre des gens dans l'espace public».
Une nouvelle expérience pour le TRO avec cette représentation théâtrale, écrite et mise en scène par la comédienne Lila Touchi, justement pour proposer ce genre théâtral au public oranais, a expliqué le même responsable. «Un public déjà très réceptif», affirme, pour sa part, Lila Touchi qui a dirigé les répétions de ce spectacle de 20 minutes au beau milieu de la place du 1er-Novembre, qui va d'ailleurs accueillir la générale mardi 27 mars.
«Les répétitions se sont très bien déroulées et nous avons fini par faire le filage de la pièce au complet dans la rue, car les gens étaient demandeurs», s'est-elle réjouie, ajoutant qu'elle est «très optimiste» par rapport à l'accueil de ce nouveau genre à Oran et en Algérie.
«Aouicha wal harrez»replonge les spectateurs dans le conte mythique de la belle Aouicha, séquestrée par un mage, a expliqué Lila Touchi.
L'histoire et la pièce existent déjà et l'effort a été fait surtout pour l'adaptation du texte, par rapport à un nouveau décor, la rue en l'occurrence et la durée, car il est difficile de faire plus de 30 minutes dans le théâtre de rue.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha