Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

SEN ART GALERY

Malek Salah expose ses "Chuchotements de l'âme", à Alger

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Malek Salah expose ses

Une exposition de peintures abstraites, invitant le visiteur à la méditation et à la découverte d'un processus de création évolutif sur plusieurs oeuvres, a été inaugurée samedi dernier à Alger par l'artiste-peintre Malek Salah. Organisée par la galerie d'art «Sen Art Galery», l'exposition intitulée «Chuchotements de l'âme» comporte une trentaine de toiles inédites de Malek Salah ainsi que deux sculptures. Dans une première série intitulée «Effets du silence», l'artiste propose plusieurs toiles arborant des formes géométriques simples et explorant des couleurs apaisantes comme le bleu, le jaune, le noir et le gris.
Réalisées à la peinture acrylique, ces toiles évoquent un procédé de création qui évolue d'une toile à l'autre pour être rassemblées en une seule oeuvre. Cette série invite à la méditation sur l'instant d'inspiration démarrant d'une toile unie peinte en bleu et prenant forme avec des mouvements amples au pinceau et des traits au crayon que l'artiste célèbre toujours dans ses oeuvres et qu'enrichissent la peinture de départ. La deuxième série intitulée «Ordre et désordre» présente des fonds aux couleurs pastel où le trait est un peu plus présent.
Le dessin, que Malek Salah affectionne particulièrement, se laisse découvrir dans deux oeuvres de la série «Narration» où il reproduit des sculptures gréco-romaines au crayon tout en gardant visible le même travail sur les couleurs, les mêmes formes géométriques de base et le même univers de départ.
Cette exposition, inédite, puisant son inspiration dans la méditation, peut se dévoiler comme un seul travail évoluant d'une toile à une autre comme plusieurs étapes d'un seul travail détaillé en plusieurs haltes.
«Chuchotements de l'âme» comporte également deux sculptures: «Le veilleur», grand totem bleu évoquant autant la hauteur du phare que le regard du gardien, et «Leyla» sculpture peinte d'une tête de femme sur résine. Diplômé des Ecoles des beaux-arts d'Alger et de Paris, Malek Salah a enseigné à Alger de 1980 à 1987. Il a été commissaire de plusieurs exposition en Algérie et à l'étranger, avant de faire l'ouverture en 2007 du Musée d'arts modernes d'Alger (MaMa) avec l'exposition «Majnûn Laylâ». Artiste prolifique, favorisant un graphisme épuré, Malek Salah a produit, ces dernières années, plusieurs collections exposées dans différentes galeries algéroises. Les oeuvres du plasticien sont conservées dans plusieurs collections publiques et privées.

Salle Ibn Zeydoun
Alger accueille Annaba
Le commissariat du Festival en étroite collaboration avec le Cadc organise «Alger accueille Annaba»; un événement destiné à faire profiter le public de la capitale de quelques-unes des projections qui ont captivé, ravi et ébloui les Annabis, qui ont assisté en grand nombre à celles-ci.Quatre longs métrages (dont un a été projeté pour la première fois dans un pays arabe, lors du Fafm) sont projetés à la salle Ibn Zeydoun du 8 au 10 avril. Après Le vénérable W (réalisé par Barbet Schroeder) projeté dimanche et Pluie de Homs (réalisé par JoudSaid) et Cheikh Jackson (réalisé par Amr Salama), lundi, la salle Ibn Zeydoun vous convie à la projection à 19h00 de Une famille syrienne (réalisé par Philippe Van Leeuw).

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha