Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
30
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 14 °C Max 23 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Culture |

COMMÉMORATION DE LA DISPARITION DU CHANTEUR

Mihoubi se recueille sur la tombe de Matoub Lounès

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mihoubi se recueille sur la tombe de Matoub Lounès

Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi s'est recueilli jeudi en fin de journée, sur la tombe du chanteur, Matoub Lounès, à Taourirt Moussa, dans la commune de Aït Mahmoud (daïra de Béni Douala), à 17 km au sud de Tizi Ouzou, a-t-on appris, vendredi, des services de la wilaya. Présent dans la wilaya de Tizi Ouzou à titre privé, Azzedine Mihoubi en sa qualité de ministre de la Culture s'est rendu au domicile de Matoub, assassiné par des terroristes le 25 juin 1998 à Tala Bounane, sur la route menant vers Taourirt Moussa. Après s'être recueilli à sa mémoire, le ministre a rencontré la mère de Lounès Matoub, Na Aldjia, a-t-on indiqué de même source. Le ministre qui était accompagné du wali, Mohammed Bouderbali, et de la directrice locale de la culture Nabila Goumeziane, a visité le siège de la Fondation Matoub et s'est entretenu avec les membres de cette organisation, présents sur place, à propos notamment du projet de création d'un musée et de l'organisation d'un hommage à la mémoire de Matoub à l'opéra d'Alger, a-t-on ajouté. Dans un message, publié sur la page Facebook du ministère de la Culture, à l'occasion de la commémoration du 20ème anniversaire de l'assassinat de Matoub, Azzedine Mihoubi a rendu hommage au «martyr, artiste et poète Lounès Matoub» qui était «clair dans ses positions, franc dans ses opinions, défendant et croyant en la démocratie», soulignant que «l'artiste ne meurt jamais». S'adressant directement au chanteur disparu, Mihoubi a poursuivi: «Vous aurez marqué les esprits par le combat identitaire que vous avez mené avec conviction pour la culture et la langue amazighes pour lesquelles nous assistons aujourd'hui à une véritable consécration: la langue amazighe nationale et officielle avec une académie pour la promouvoir et la hisser au plus haut niveau et toutes les dispositions prises telles que la consécration de Yennayer afin de consolider cette culture et toute l'identité algérienne». Pour rappel, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, qui était en visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou le 25 juin en cours, s'était aussi recueilli à la mémoire de Matoub Lounès, en déposant une gerbe de fleurs sur la stèle qui lui est dédiée, érigée à l'entrée ouest de la ville des Genêts.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha