Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Culture |

LES BELLES NUITS DE TIGZIRT

Mohamed Allaoua et Rabah Asma ouvrent le bal

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Deux grandes vedettes de la chanson kabyleDeux grandes vedettes de la chanson kabyle

Ce sont deux vedettes et non des moindres qui ont ouvert le bal des belles soirées de Tigzirt dont le coup d'envoi officiel a été donné dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

L'ambiance était bon enfant. Ils étaient bien sûr des centaines à avoir afflué au lieu où s'est déroulé ce premier spectacle, grandiose il faut le souligner, par Mohamed Allaoua, devenu cette dernière décennie la coqueluche des jeunes mélomanes férus de chansons rythmées. Pourtant, quelques instants auparavant, des rumeurs avaient circulé concernant une éventuelle annulation du gala de Mohamed Allaoua. Une rumeur dont on ignore si elle est basée sur des informations fondées. En tout cas, en montant sur scène, Mohamed Allaoua a précisé que le gala a failli ne pas avoir lieu car «certains n'ont pas hésité à mettre des bâtons dans la roue». Ce sont les propres termes employés par Mohamed Allaoua. Cette mise au point faite, enclenche alors, comme à ses habitudes, son concert qui a envoûté tous les spectateurs présents dans cet espace convivial en plein air. Mohamed Allaoua était au summum de sa forme lors de cette soirée inaugurale des belles nuits de Tigzirt, organisées par la même boîte privée qui est derrière les très réussies belles nuits de Ramadhan organisées depuis trois ans au chef-lieu de la commune de Boudjima pendant le mois de Ramadhan. Le public s'est montré très réceptif et comme d'habitude aussi, il a fredonné en même temps les plus beaux refrains de Mohamed Allaoua dont «Allo triciti», «El houb-iw amezwaru», «Hawla»... Il s'agit là des titres fétiches de Mohamed Allaoua, mais ce dernier a aussi égrené une grande partie de son répertoire que les mélomanes apprécient de plus en plus faisant de Allaoua la véritable icône des jeunes générations. En effet, depuis au moins cinq ans, Mohamed Allaoua est indétrônable. Il est d'ailleurs le seul chanteur kabyle, depuis quelques années, à réussir à réunir autant de spectateurs lors d'un seul spectacle sans le soutien de l'Etat et des organismes culturels publics. Il faut rappeler d'ailleurs que, compte tenu de la grande affluence du public sur les spectacles de Mohamed Allaoua et après le succès de cette première prestation dans la ville côtière de Tigzirt, le même chanteur reviendra animer un deuxième gala sur la même scène le 14 août prochain. Exactement comme il l'avait fait pendant les soirées de Ramadhan dernier à Boudjima. Comme quoi, avec Mohamed Allaoua, une seule soirée ne suffit pas. Durant la deuxième soirée, jeudi, c'est l'autre star de la chanson kabyle rythmée qui a enflammé la scène à Tigzirt en animant un gala électrique. Rabah Asma était égal à lui-même durant cette fête estivale ayant réuni des centaines de familles. Rabah Asma a su non seulement interpréter ses plus beaux titres, mais aussi à semer les graines de la joie dans les coeurs des spectateurs. Rabah Asma a certes donné la priorité à ses chansons rythmées, mais il a aussi, de temps à autre, interprété des chansons douces qu'il sait manier également à la perfection. Il y a lieu de souligner, en outre, que les belles nuits de Tigzirt se poursuivront tout au long de ce mois d'août avec la participation d'un certain nombre de célébrités de la chanson algérienne en général et kabyle en particulier. C'est le cas entre autres de Ali Amran, Stina, Samir Sadaoui, Mourad Guerbas, Ali Ferhati, Akli D., Ghilès Terki, Amel Zen...Quant à la caravane artistique, organisée sous le haut patronage du président de la République et initiée par le ministère de la Culture, le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales ainsi que par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins, elle se poursuivra à partir du 8 août prochain au niveau du port d'Azeffoun avec une soirée qui sera animée par Ali Amran et Billal Mohri. Le lendemain et toujours au port d'Azeffoun également, ce sera autour d'Akli Yahiatene d'occuper la scène en compagnie de Sonia Amrani et Kamel Ouamar. Yasmine Amari et Babylone seront au rendez-vous à la grande salle de spectacle de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou le 13 août 2018 alors que Rabah Asma sera au rendez-vous le 14 août à Abi Youcef près de Aïn El Hammam. Il y en aura donc pour tous les goûts et dans plusieurs régions de la wilaya de Tizi Ouzou, comme on peut bien le constater.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha