Prévisions pour le 18 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 17 °C
28
 Batna Min 2 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 10 °C Max 19 °C
30
 Tamanrasset Min 15 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 17 °C
39
 Alger Min 10 °C Max 19 °C
28
 Saïda Min 7 °C Max 17 °C
28
 Annaba Min 11 °C Max 18 °C
28
 Mascara Min 8 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 8 °C Max 17 °C
28
 Oran Min 12 °C Max 22 °C
28
 Illizi Min 14 °C Max 27 °C
34
 Tindouf Min 13 °C Max 21 °C
12
 Khenchela Min 3 °C Max 15 °C
28
 Mila Min 7 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
28
Accueil |Culture |

14E ÉDITION DU FESTIVAL DE DJEMILA

Le spectacle chorégraphique "Azdif" ouvre le bal

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le spectacle chorégraphique

La chorégraphie «Azdif» reflétant des pans de l'histoire, de l'art et de la culture des Hauts-Plateaux a inauguré vendredi soir la 14ème édition du Festival arabe de Djemila
(60 km à l'Est de Sétif), ouvert en présence du ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Créé et mis en scène par Nabil Benseka, le spectacle chorégraphique Azdif (terre noire en berbère, d'où provient le nom de Sétif) exécuté par 32 jeunes danseurs et danseuses a fait planer sur le site romain de Cuicul, une touche de magie à travers des tableaux racontant la richesse culturelle et historique de la région. En présence d'un public nombreux composé essentiellement de familles, les danseurs et danseuses habillés en tenues traditionnelles ont offert des moments de pur bonheur sur les rythmes de la musique sraoui et la voix forte de Bekakchi el Kheir suscitant de stridents youyous et des salves d'applaudissements. Au cours de la cérémonie d'ouverture, le ministre de la Culture, saluant la présence forte des familles, a valorisé les efforts déployés pour réussir cette nouvelle édition du Festival arabe de Djemila.
Le ministre a ajouté que cette édition constitue «un cadeau pour les artistes algériens qui ont régalé le public à travers leurs art et créativités» soulignant que «son département a voulu que l'année 2018 soit celle de l'artiste algérien». Il a indiqué que cette orientation vise à offrir à l'artiste algérien «plus d'espace pour rencontrer son public» et créer «une culture proche du citoyen tout en bannissant le terme marginalisation de notre registre». Pour cette première soirée de la 14ème édition du Festival arabe de Djemila, les chanteurs Rabah Asma, Amel Zen et chikh Bilal ont donné le ton et ont gratifié, chacun dans son registre, les présents d'un cocktail de chansons et de rythmes. Devant se poursuivre jusqu'au 6 août prochain, la 14ème édition du Festival arabe de Djemila est marquée par un cachet 100% national, avec la participation d'une pléiade de stars de la chanson algérienne.; A son arrivée à Sétif, Azzedine Mihoubi s'est enquis du chantier de l'école des beaux-arts, implantée au quartier Al Hidhab, à l'entrée est de la ville in situ, le ministre a estimé qu'une telle école constitue «un appui à la culture» appelant à oeuvrer à ouvrir cette école des beaux-arts sur son environnement.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha