Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 36 °C
32
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 15 °C Max 21 °C
39
 Biskra Min 20 °C Max 27 °C
28
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 14 °C Max 24 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 31 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 20 °C
39
 Mila Min 16 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 20 °C Max 28 °C
32
Accueil |Culture |

«ÉTÉ EN MUSIQUE ET EN POÉSIE»

Le festival bat son plein à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le village Boudjellil, commune d'Irdjen, dans la wilaya de Tizi Ouzou, est devenu une capitale culturelle régionale et ce, pendant trois journées depuis jeudi...

Le programme est très riche en activités artistiques et littéraires animées par des dizaines de participants venus de plusieurs wilayas du pays. Ainsi, des dizaines de chanteurs, d'écrivains et de poètes ont répondu présents à l'invitation du comité d'organisation de la première édition du festival l'été en poésie et en musique qui se tient depuis jeudi dernier au village Boudjellil, dans la commune d'Irdjen (daïra de Larbaâ Nath Irathen). Il faut reconnaître que pour une première édition, l'événement, organisé par l'entreprise d'organisation d'événements culturels «Emev» et l'association culturelle «Ameziav n lahna», ont réussi un coup de maître tant l'organisation est impeccable et la qualité des participants est, à bien des égards, à la hauteur d'un grand événement culturel. En effet, le programme mis en place pour les trois journées de jeudi dernier, hier et aujourd'hui est extrêmement riche et varié alternant entre cafés littéraires, récitals poétiques, tables-rondes thématiques et galas artistiques. C'est jeudi dernier à 10 heures que le festival «L'été en poésie et en musique» a été lancé au niveau de l'école primaire «Imine» du village Boudjellil en présence de dizaines d'écrivains, chanteurs et poètes ainsi que des citoyens venus en force assister à l'événement. La cérémonie d'ouverture a été ponctuée par l'intervention de l'organisateur principal du festival, à savoir Malik Amirouche, qui a rappelé, en bref, quels sont les objectifs assignés à cet événement.
L'orateur a remercié toutes les personnes qui n'ont pas hésité à mettre la main à la pâte pour la réussite de cette première édition. Après un spectacle de musique et un récital poétique, le village Boudjellil a abrité son premier café littéraire dans le cadre de ce festival qui a été animé par les romancières Akila Kadaoui, auteur du livre «Hassi Mesfsoukh, village de mon enfance» et Fairouz Recham, auteur de «Enchantée de ton départ». Après un débat riche et fructueux, le public a eu droit, durant la même première journée du festival «L'été en poésie et en musique» de Boudjellil, à une escapade musicale et poétique avant la tenue du second café littéraire de la journée. Ce dernier a été animé par l'écrivain Nadjib Stambouli sur son roman «Le comédien» et Akli Derouaz autour de son livre «Terre d'exil».
Après quoi, les poètes Nordine Ait Slimane et Abderrahmane Djelfaoui, Fairouz Recham et l'écrivain Abdennour Abdesselam ont animé une table ronde au sujet «la poésie ancienne à la poésie moderne, des ruptures, des évolutions, évocation de poètes qui ont marqué leur temps». Dans la soirée, le public a eu droit à un émouvant récital poétique ponctué par des morceaux de musique animés par les poètes et poétesses Faïza Acitani, Keltoum Deffous, Idir Belali, Fouzia Laradi, Abderrahmane Djelfaoui, Tahar Bessaha, Ouarda Baziz Chérifi, Habiba Laloui.
Ce n'est pas tout puisque dès 22 heures, la scène a abrité une soirée de chants et de contes avec la participation des artistes et conteurs Meziane Djouder, Nacer Assam, Djamel Kaloun, Tahar Bessaha, Malik Kazeoui et Hocine Kheloufi. Le programme de la deuxième journée a été riche au même titre que la première avec, notamment une conférence donnée par l'auteur Mouloud Ounoughène autour du thème des aspects musicaux dans la chanson contemporaine alors que Lazhari Labter et Samira Bendris ont évoqué Hizya, princesse d'amour des Ziban. Le festival devait se poursuivre hier, vendredi, en fin de journée avec une table ronde ayant pour thème: «Regard sur la chanson, vu par les poètes et les musiciens».
Cette rencontre devait être animée par les poétesses et poètes Keltoum Deffous, Karim Abranis, Nordine Ait Slimane ainsi que des chanteurs Hocine Ouahioune, Belaid Tagrawla et Rabah Ouferhat. Le festival «l'été en poésie et en musique» a inscrit en outre dans son programme de la deuxième journée un récital poétique avec Fahima Sdiri, Moussa Salmi, Mourad Rahmane, Nordine Ait Slimane, Hamid Ibri et Mbarek Guema.
Au volet chanson, les artistes Idir Bellali, Fella Bellali, Freres Chemmam, Merzouk Rekhou, Lounès Guerroudj, Ali Ouali, Hocine Ouagueni devaient agrémenter la dernière escale de la soirée. Pour ceux qui ont raté les deux premiers jours du festival de Boudjellil à Irdjen, ils pourront se rattraper aujourd'hui, samedi, puisque le programme se poursuivra jusqu'à 22 heures. Les écrivains qui interviendront aujourd'hui sont, entre autres, Mohamed Magani, Jaoudet Guessouma, Hocine Haroun, Amel El Mahdi, Abderrahmane Yefsah, Hamid Bilek, Mohand Arkat, Omar Kherdja, Brahim Bentaleb et Ramdane Abdennebi. L'un des rendez-vous littéraires pour aujourd'hui aura lieu à 16 h 30 avec une intéressante table ronde ayant pour thème «le roman amazigh, réalités et défis, états des lieux de l'édition en tamazight». Il y a lieu de souligner enfin que la dernière étape de ce festival inédit dans toute la région sera un gala artistique qui sera animé par 15 chanteurs dont les plus connus sont Belaid Tagrawla, Rabah Ouferhat, Arezki Ouali, Brahim Tayeb, Malik Kezoui, Hocine Ouahioune, etc.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha