Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Culture |

THÉÂTRE RÉGIONAL DE GUELMA

Deux nouvelles pièces produites

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le théâtre régional de Guelma «Mahmoud Triki «a monté, au titre de l'année 2018, deux nouvelles pièces dont une pour enfants, a indiqué dimanche dernier, son directeur Rachid Djrourou. Qualifiée par ce responsable «d'immense travail artistique», la première pièce intitulée «Calédonia» sera présentée jeudi prochain en avant-première au Théâtre régional de Constantine «Mohamed Tahar Fergani», a précisé le même responsable. Il a ajouté que la pièce écrite par Djallel Khechab et mise en scène par Karim Boutchiche, «Calédonia» est la première pièce algérienne à revisiter l'histoire de ces Algériens spoliés de leurs terres par le colonialisme français et déportés en Nouvelle-Calédonie entre 1870 et 1871. Le spectacle d'une heure et quart est interprété par 15 comédiens et comédiennes et relate l'histoire de Abdallah resté attaché à sa patrie, à son identité et à sa femme Meriem malgré la longue distance qui les sépare, a ajouté Djrourou.
Le directeur du théâtre régional de Guelma s'est dit confiant quant à la réception critique de cette oeuvre affirmant qu'entre le décor, les lumières, la musique ou encore les dialogues, «aucun détail artistique n'a été laissé au hasard pour la réussite de ce travail théâtral». La seconde pièce, destinée aux enfants, est intitulée «El Timtale El hazine» (la statue triste).écrite par Ali Tamart et mise en scène par Abbas Mohamed Islam, et se veut «un message universel appelant à l'amour et à l'humanité», selon la même source.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha