Prévisions pour le 16 Novembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 7 °C Max 18 °C
34
 Batna Min 5 °C Max 15 °C
34
 Biskra Min 11 °C Max 23 °C
32
 Tamanrasset Min 11 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 7 °C Max 18 °C
30
 Alger Min 10 °C Max 20 °C
30
 Saïda Min 6 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 19 °C
30
 Mascara Min 9 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 11 °C Max 21 °C
34
 Oran Min 11 °C Max 21 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 14 °C Max 22 °C
34
 Khenchela Min 4 °C Max 15 °C
30
 Mila Min 8 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 9 °C Max 20 °C
32
Accueil |Culture |

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR SYPHAX

Six séances thématiques au menu

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les travaux du Colloque international sur Syphax, prévu du 22 au 24 septembre à Aïn Témouchent, s'articuleront autour de six séances thématiques animées par des chercheurs nationaux et étrangers, a annoncé lundi à Oran le secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad. Au total, 28 communications réparties à travers six grandes séances thématiques seront données lors de ce colloque intitulé «Le Royaume des Massaessyles: Syphax et la rencontre de Siga 206 av. J.C.», a précisé M. Assad à l'occasion d'une nouvelle édition du Forum du quotidien «El-Djoumhouria».Ces séances, a-t-il expliqué, sont titrées «Introduction au Royaume des Massaessyles», «La diplomatie et les alliances», «Autour de la conférence de Siga», «Sources matérielles et littéraires autour du Royaume massaessyle», «Le patrimoine matériel et immatériel comme source de la connaissance de l'histoire», et «Approche archéologique». Les 28 conférences programmées ont été sélectionnées par le comité scientifique de la rencontre parmi un total de 95 communications proposées, a fait savoir le SG du HCA. M. Assad s'est également félicité de la prolongation de la durée du colloque d'une journée supplémentaire, donnant l'opportunité d'une plus large participation à la nouvelle génération de doctorants issus de différentes universités du pays. Ainsi, 16 exposés seront proposés par les jeunes universitaires sous forme de tables-rondes, a-t-il indiqué, tout en signalant la participation d'un représentant de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Le colloque sur Syphax mobilisera un panel d'historiens et d'archéologues nationaux et étrangers, à l'effet de confronter leurs travaux autour d'une période phare du Royaume des Massaessyles et mettre en lumière le rôle joué par Syphax lors de «La rencontre de Siga» en l'an 206 av. J.C. Ce vaste chantier scientifique vise également «la maîtrise de l'histoire culturelle, sociale et politique de la période Numide qui doit être considérée comme source d'inspiration et de fierté pour notre jeunesse», a souligné M. Assad. Le SG du HCA a aussi annoncé qu'une grande exposition pédagogique sur les Numides et les Maures en Afrique centrale est mise à la disposition du grand public, et sillonnera durant le mois en cours des établissements scolaires et de formation professionnelle. Les efforts de l'Etat pour la promotion de l'enseignement de tamazight ont été également mis en relief lors de cette nouvelle édition du Forum d'El-Djoumhouria. La rencontre s'est tenue en présence du wali d'Oran, Mouloud Cherifi qui a remis, à cette occasion, un document officiel affectant un nouveau siège à l'association locale «Numidia» connue pour son investissement dans la valorisation de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel algérien. Une jeune élève, lauréate locale de la première édition du concours «Aqlam Biladi» (Plumes de mon pays), initié par le ministère de l'Education nationale, a été récompensée à cette occasion. En outre, une minute de silence a été observée à la mémoire de Abdellah Hamane, moudjahid qualifié par M. Assad de «pilier de la littérature d'expression amazighe», décédé dimanche et inhumé lundi au cimetière de Aïn El-Beïda (Oran) en présence des autorités locales. Le SG du HCA a été également convié au lancement du premier cours de tamazight dans une école primaire de Aïn El-Turck avant de procéder à la distribution, dans une école pour non-voyants, de cette même commune, de la première édition d'un guide en braille tamazight.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha