Accueil |Culture |

CASBAH EDITIONS

Forte présence au Sila

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Forte présence au Sila

Des auteurs de talent et de nombreuses rencontres émailleront le stand de ladite prestigieuse maison d'édition durant le Sila 2018.

Les Editions Casbah nous ont souvent habitués à la sortie de livres des plus intéressants, dont leurs auteurs font le plein à chaque salon du livre. Il y en aura certainement à la 23e édition du Salon international du Livre d'Alger qui sera inauguré le 29 octobre prochain et s'étalera jusqu'au 10 novembre. Parmi ces livres, on citera incontestablement le nouveau de Yasmina Khadra. Intitulé Khalil, ce roman nous plonge de plain-pied en ce funeste vendredi 13 novembre 2015, à Paris aux abords du Stade de France. Yasmina Khadra va se glisser dans la tête d'un terroriste pour tenter de sonder l'incompressibilité. Encore un roman palpitant, dont seul l'auteur en a les secrets pour nous tenir en haleine. Le catalogue des éditions Casbah pour cette rentrée est enrichi d'une vingtaine de livres entre romans et ouvrages d'histoire dont Islam et Occident - Plaidoyer pour le vivre ensemble, de Cheikh Khaled Bentounès. Les relations individuelles de travail, une oeuvre de recherche de Abdelaziz Grine, Entendu dans le silence, roman signé Anys Mezzaour, Benaouda Lebdai signe dans Winnie Mandela -Le mythe et la réalité, une belle biographie qui met en lumière la vie d'une militante exceptionnelle et lui rend justice. Les amants de Theveste, de Abderrezak Bensalah a pour cadre, quant à lui, la fin de l'empire grec en Berbérie. Si l'idylle de Massil et Mélanie est une pure fiction, tous les faits historiques sont authentiques. Miloud Brahimi signe En mon âme et conscience. Une mémoire vivante de la justice algérienne. La vérité attendra l'aurore est le nouveau roman de Akli Tadjer. C'est dans le Gaîté-Palace, un cinéma de banlieue laissé à l'abandon, que Mohamed, ébéniste au passage du Grand-Cerf, revisite sa vie, celle de ses parents et, surtout celle de son jeune frère, Lyès. Ses souvenirs se figent puis se glacent d'effroi lorsqu'Aïcha, la mère, décide de fêter les 20 ans de Lyès dans son village natal en Algérie, pendant les années noires. Lyès ne fêtera jamais ses 20 ans. Le jour de son anniversaire, Mohamed et Lyès tombent dans un piège des terroristes...Un livre à lire avec attention. Côté nouvelles on citera enfin La demoiselle du métro qui est le premier livre de nouvelles de 168 pages de Meriem Guemache. 13 nouvelles sont à y découvrir: Bingo, Bâtiment D troisième étage, La rue des pas perdus, Déjà je ne suis plus, Biyouna on air, Une femme pressée, La villa, Marx à Alger... Avec ses mots, la journaliste dessine une mosaïque de la société algérienne. Elle construit des histoires à partir de certains faits historiques, à l'instar de la visite de Karl Marx à Alger en 1882 ou la disparition du célèbre miniaturiste Mohamed Racim dans des circonstances troubles, à El Biar en 1975. Il est bon de rappeler que le pavillon des éditions Casbah ne désemplira pas durant le Sila, comme c'est le cas chaque année. Nous pouvons vous informer dès à présent que Yasmina Khadra signera son livre Khalil le mercredi 31 octobre à 16h à la librairie du Tiers Monde. Les 1er et 3 novembre à 15h au Sila (stand Casbah) et le 4 novembre à la librairie Gouraya à Béjaïa. Mohamed Sadoun, lauréat du prix Mohammed Dib 2018, signera, quant à lui, son livre le mardi 30 octobre 2018 à 15h sur le stand Casbah Editions (Pavillon central) alors que Aïcha Kassoul, lauréate du prix de l'Escale littéraire d'Alger 2018 signera son livre La colombe de Kant le mardi 6 novembre 2018 à 15h, toujours sur le stand Casbah Editions (Pavillon central.). A noter que ceci n'est qu'un échantillon du riche programme qui vous attend au niveau des Editions Casbah. A ne pas rater.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha