Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

18 PIÈCES EN COMPÉTITION À LA13E ÉDITION DU FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL

Une édition dédiée à Sonia

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une édition dédiée à Sonia

Elle a voué toute sa vie au 4e art dont elle demeure une des figures les plus marquantes et que les planches du thêatre Mahieddine Bachtarzi connaissent bien.

Le Festival national du théâtre professionnel (Fntp) prévu à Alger du 22 au 31 décembre a ouvert ses portes dimanche soir au TNA, en présence du ministre de la Culture, M. Azzedine Mihoubi et le wali d'Alger Abdelkader Zoukh. Une édition placée à la mémoire de Sonia à qui un vibrant hommage à été rendu notamment par le directeur du TNA Mohamed Yahiaoui. Sonia, une des icônes de la culture algérienne disparue en mai 2018, a voué toute sa vie au 4e Art dont elle demeure une des figures les plus marquantes et dont les planches du théâtre Mahieddine Bazchtarzi connaissent très bien. Au programme de cette 13e édition, 18 pièces de théâtre en compétition. Outre le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (Tna), en lice avec la pièce «Macbett», 16 théâtres régionaux et une association (Issers, Boumerdès) participent à cette 13e édition qui compte 16 pièces sur l'ensemble des spectacles en compétition, montées sur des textes algériens. «Juba II», de Tizi Ouzou, «Maâroudh lel'Haoua» d'Oran, «Ya lil, ya aïn», de Constantine, «Kaât intidhar» (salle d'attente), de Batna, «H'Zem el Ghoula» de Bejaïa et «Fel'Haït» (dans le mur), de Sidi Bel Abbès, figurent parmi les pièces en compétition. De nombreux Prix seront décernés pour les meilleurs, spectacle, mise en scène, texte, scénographie, création musicale, aux meilleurs rôles, masculin et féminin mais aussi le Prix spécial du jury. Six spectacles seront présentés hors compétition au théâtre municipal d'Alger-Centre.
Parallèlement aux représentations, le programme comprendra aussi des conférences consacrées aux études et à la recherche sur le théâtre algérien ainsi que des ateliers de formation sur l'éclairage et le métier de comédien. Dans son allocution d'ouverture, le ministre de la Culture annoncera la mise en place d'une journée nationale du 4ème art et celle du 7ème art en reconnaissance à ceux qui contribuent à renforcer l'activité cultuelle en Algérie. Aussi, il se dira «ouvert à toute contribution à même de faire évoluer le théâtre algérien et ainsi appeler les artistes à prendre en compte leur proposition dans ce sens. Il réitérera également son soutien aux gens des associations et compagnie de théâtre en vue de faire développer l'action théâtrale. Il se félicitera aussi de l'installation du prix Mustapha Kateb dont le jury, a-t-il fait savoir, est composé d'auteurs pas seulement algériens, preuve selon lui que «le théâtre algérien a su s'imposer grâce à une forte expérience au sein du 4ème art arabe et international.» Et de faire appel au développement du théâtre pour enfants en lançant un appel à projet dans ce sens. Aussi cette cérémonie d'ouverture a été aussi l'occasion de rendre hommage à des personnalités du 4ème art dont Youssef Taâlit et l'acteur Rabeh Adlan. Aussi le jury présidé par le professeur Hssen Tlilani. Un jury est composé de Mohamed Cherchali, Djamel Abdeli, Arezki Larbi et Nesrine Belhadj. Enfin, la soirée fut clôturée par la belle présentation Hzam El Ghoula, mise en scène par Omar Fatmouche du théâtre régional de Béjaïa. Une pièce des années 1980 remise au goût du jour par Mouhoun Latrach qui était acteur dans cette même pièce. Notons que chaque pièce de théâtre en compétition sera suivie de débats avec le public. Deux ateliers aussi figurent au programme et sont destinés aux professionnels de la lumière et l'actorat. Oran, Tizi Ouzou, Skikda, El Eulma, Biskra, Constantine, Djelfa et enfin Batna participent tous avec de nouvelles pièces de théâtre. Que le meilleur gagne!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha