Accueil |Culture |

ALGÉRIE-USA

La culture, rien que la culture...

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La culture, rien que la culture...

Avant l'entame du concert, un protocole d'accord a été signé en guise de renforcement des rapports de partenariat dans le domaine culturel entre l'Algérie et les USA.

L'ambassade des Etats-Unis en Algérie a organisé deux concerts de la troupe du Morhouse College Glee Club qui vient directement d'Atlanta, Géorgie. Le premier concert a eu lieu à Tizi Ouzou le 2 janvier à 16h au théâtre régional Kateb Yacine. Le second s'est tenu à Alger le 3 janvier au théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi. Un stand EducationUSA était présent également pour encourager les étudiants algériens désirant poursuivre leurs études au sein des écoles et universités américaines. C'est la première fois que cette troupe se produit en Algérie. C'est à un concert de haute facture musicale que le public était convié. Le concert a allié les membres du groupe américain aux musiciens issus de l'Institut national de musique d'Alger. Fusionnant leur talent, ces musiciens ont su jouer des morceaux relevant du répertoire musical universel, mais aussi contemporain. Parmi ceux-là on citera le grand compositeur Ludwig Van Beethoven? mais aussi Happy de Pharrel Williams. La troupe a su créer la surprise également en interprétant des morceaux en kabyle à l'instar de Ah aya zorzor ou encore en arabe tel Ahlene wa sahlane devant l'enthousiasme et satisfaction du grand public. Le public aura apprécié juste avant, des chants spirituels telles les grandes chorales de gospel noir américain, faisant régner une belle ambiance mystique dans la salle.
Avant l'entame du concert, un protocole d'accord a été signé en guise de renforcement des rapports de partenariat dans le domaine culturel entre l'Algérie et les USA. Cette cérémonie de signature s'est déroulée en la présence du ministre de la Culture Azzedine Mihoubi et son homologue l'ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, à savoir John P. Desrocher mais aussi du directeur de l'Insm et chef d'orchestre du Festival symphonique national d'Alger, M. Abdelkader Bouazara et son vis-à-vis américain. Dans le texte de présentation offert au public en guise d'introduction, l'ambassadeur des Etats Unis a fait savoir que «les arts nous aident à comprendre et à partager nos histoires, nos traditions et nos valeurs d'une manière que les langues ne peuvent exprimer. La visite du Glee Club est juste une de nos nombreuses façons que l'ambassade des USA a choisi de travailler pour, non seulement partager les traditions culturelles des USA avec l'Algérie, mais aussi de fournir des opportunités aux Algériens pour étudier aux USA et participer dans les échanges et partager les perspectives algériennes et l'expérience avec leurs équivalents et collègues américains». Et de faire remarquer: «Chaque année, des artistes algériens participent au programme OneBeat du département d'Etat américain qui donne l'opportunité à des musiciens de voyager aux USA pour un mois afin d'écrire, de produire et de créer des musiques originales de manière collaborative, ainsi de développer des stratégies pour l'engagement social et artistique.» Et de rappeler toutes les participations d'artistes américains dans les grands événements cultuels algériens. «Cette année à travers notre programme Arts Envoy, l'ambassade a invité l'artiste-peintre Eileen Murphy à Alger pour travailler avec des étudiants des beaux-arts et créer une peinture (...). Nous avons accueilli aussi la compagnie de danse moderne américaine Body Traffic pour collaborer avec des danseurs algériens durant le festival international de danse contemporaine d'Alger. Nous avons eu quatre auteurs acclamés américains lors du Sila et des artistes qui ont travaillé sur «World of Wakanda», la BD pour représenter les USA, cette année au Fibda. Ceux -ci sont quelques exemples de l'investissement culturel des USA en Algérie. Pour les deux années à venir, nous prévoyons plein de projets excitants pour continuer à construire les ponts entre nos deux pays. Nous sommes honorés d'avoir été choisis comme le pays d'honneur pour la 12ème édition du Fibda. Nous sommes actuellement en train de travailler sur des projets pour promouvoir la diplomatie culinaire. Nous restons concentrés sur les opportunités créatives à destination des étudiants algériens qui veulent étudier aux USA et dans le cadre de notre programme Education USA et particulièrement les étudiants athlètes.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha