Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

MILIANA

Aïcha Kassoul au café littéraire

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Aïcha Kassoul au café littéraire

Dans le cadre de la 25 ème édition de son café littéraire, Association des amis de Miliana, Art et culture de Miliana a invité ce vendredi 28 décembre 2018 la romancière Aïcha Kassoul, licenciée ès lettres classiques et docteur d'État en littérature française et comparée, Aïcha Kassoul a enseigné pendant de longues années à la faculté des lettres de l'université d'Alger où elle a aussi assumé des fonctions de responsabilité et dirigé des travaux de recherche, elle animait une émission littéraire à la Chaîne 3 de la Radio algérienne: un monde qui nous rassemble parce qu'il nous ressemble. Après une visite au musée de la manufacture d'armes de l'Emir Abdelkader, notre invitée a fait une grande balade en ville sous une brume matinale,ou elle a pu découvrir le charme des curiosités touristiques que recèle Miliana, comme les remparts et le mausolée du saint patron de la ville Sidi Ahmed Benyoucef. L'après-midi; au théâtre communal Mahfoud Touahri, devant un public très intéressé,Aïcha kassoul a commencé sa conférence en donnant un aperçu global sur son parcours littéraire ainsi que sur ses oeuvres; La colombe de Kant, Chroniques de l'impure, Le pied de Hanane.
Cette conférence était suivie d'un fructueux débat où le public a montré son engouement et sa curiosité sur la littérature algérienne. Après avoir dégusté un bon thé chaud dans une ambiance conviviale, Aïcha Kassoul a quitté cette coquette ville, tout en remerciant les membres de l'association pour leur travail remarquable, avec une mention spéciale pour l'artiste M.Ouadah, qu'elle qualifie de barde national,qui a cette capacité de semer le bien autour de lui. Son voyage à Miliana lui a permis de retrouver une Algérie qu'elle croyait perdue.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha