Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

POUR LA RÉALISATION DE 50 FRESQUES MURALES

Lancement d'un concours national à Bouira

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Lancement d'un concours national à Bouira

Un concours national sur la réalisation de 50 fresques murales a été lancé jeudi dans la commune d'Ath Mansour (40 km à l'extrême est du chef-lieu de la wilaya de Bouira) dans le cadre des festivités du Nouvel An amazigh 2969. Les autorités locales ont donné le coup d'envoi de cet évènement, organisé par l'association Ikhoulaf et placé sous le slogan: «La plume au service de l'identité nationale». Plusieurs jeunes peintres issus des wilayas de Béjaïa, Tizi Ouzou et Bouira ainsi que de Boumerdès participent à ce concours, ont expliqué les organisateurs. Le lauréat sera connu aujourd'hui à l'occasion du jour du Nouvel An amazigh 2969, ont-ils ajouté. Plusieurs autres concours et activités culturelles ont également été lancés à la Maison de la culture Ali Zamoum de la wilaya de Bouira. Une cinquantaine d'exposantes venues des différentes régions de Bouira ont pris ainsi part au concours de la meilleure robe kabyle, tandis qu'une vingtaine de collégiens ont participé au concours de dictée en tamazight. Aussi, une dizaine de familles doivent concourir pour devenir la «famille en or». Ce concours porte sur la sélection d'une famille bouirie qui apportera le plus de réponses à une série de questions relatives au patrimoine matériel et immatériel amazigh, selon les détails fournis par la directrice de la Maison de la culture. Une autre compétition sur le meilleur met traditionnel amazigh a aussi été lancée dans la matinée par le wali Mustapha Limani, qui a inauguré plusieurs expositions dédiées à l'artisanat, aux habits et bijoux traditionnels ainsi qu'à l'art culinaire amazigh. Ces festivités ont drainé un public nombreux, notamment des familles qui affluaient sur les lieux des expositions, où règne une ambiance de joie et de fête. «Je suis venue d'Ath Aaziz pour voir ces expositions et pour assister à ces festivités. Nous sommes très fiers de notre patrimoine amazigh, nous devons encourager ce genre d'activités», a déclaré El-Djouher, qui visitait les différents stands des expositions.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha