Accueil |Culture |

MUSÉE DE DAR EL IMZAD

Un bijou au service de la culture berbère

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un bijou au service de la culture berbère

Nous sommes face à une expérience à vivre et à revivre sans...modération.

En plein milieu du désert, sur la route de l'Askrem, des femmes ont fait jaillir une maison internationale des artistes. L'art berbère en général et le targui en particulier y sont en vedettes! Au fil du temps, ce paradis des arts qui avait comme vocation la sauvegarde de l'imzad un violon traditionnel joué uniquement par les femmes, s'est transformé en un lieu de sauvegarde de la culture algérienne. Cela est d'autant plus vrai depuis l'inauguration en 2017 du musée dédié aux arts millénaires. En traversant la grande «Saha» (cour), toujours festive, de cette «Dar» on arrive dans ce bijou au service de la culture nationale. À l'entrée, on est de suite attiré par la belle représentation faite d'un campement touareg. Tout y est: la tente, les Targuis, le sable, les roches volcaniques, représentations des sculptures rupestres et même des gazelles qui galopent en plein Sahara. Le tout, bien évidemment, en miniature. On est plongé en plein «ténéré» (désert en targui). Mais le plus beau reste à venir! En grimpant les deux étages de ce magnifique musée, on découvre ce qui fait de nous des Algériens, à savoir notre patrimoine immatériel. Peintures, sculptures, photographies des oeuvres réalisées par des artistes nationaux et internationaux certifiés y sont exposées. Mieux encore, on y trouve tous les instruments de musique des déserts, des objets et des outils anciens, des pièces uniques qui ont été offertes par des Touareg de toute la région. Un véritable voyage dans le temps où l'on est bercé par les sonorités d'instruments qui, pourtant, sont inertes! On s'imagine des siècles en arrière en train de vivre la vie de nos ancêtres. Une vie simple, sans protocoles ni stress. Quel magnifique voyage, quelle belle leçon de vie! Une expérience à vivre et à revivre sans...modération! Surtout qu'en plus de découvrir une petite partie de notre riche histoire ancestrale, on peut admirer grandeur nature les valeurs de solidarité, d'aide et de travail qui font la réputation du peuple berbère. Ne sommes-nous pas devant un chef-d'oeuvre construit, avec peu de moyens, par des hommes et des femmes qui ont réussi tous ensemble a relevé ce grand défi? Comme d'ailleurs l'ont fait leurs ancêtres pour survire aux difficultés de la vie et ce pendant 2969 ans!

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha