Accueil |Culture |

«NATHAN LE SAGE» AU THÉÂTRE NATIONAL MAHIEDDINE BACHTARZI EN FÉVRIER

Le "Vivre ensemble en paix" sur scène

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le

Une leçon de tolérance religieuse et un hymne à la paix.

C'est dans l'esprit du «Vivre ensemble en paix» que le Théâtre national d'Alger (TNA) Mahieddine Bachtarzi, abritera les 14 et 15 février 2019, la représentation de la célèbre pièce théâtrale et néanmoins oeuvre philosophique, «Nathan le Sage». Ecrite en 1779 par le dramaturge allemand Gotthold Ephraïm Lessing, cette oeuvre qui se veut une «leçon de tolérance religieuse et un hymne à la paix», sera interprétée par les 23 membres de l'Association «Amitié inter-religieuse» (AIR) de la ville d'Istres (France) eux-mêmes croyants de confessions différentes à l'instar de Djamal Bedra, président de la mosquée Errahma de la ville d'Istres, dans le rôle du «soufi» et Jean-François Noël, curé de la paroisse de cette ville qui joue le rôle du «Gand Inquisiteur». L'adaptation de l'oeuvre de Lessing est un projet porté en commun par les communautés musulmane et catholique d'Istres. La pièce est mise en scène par Alice Bertrand Kazmarek. Entre rire, dérision et incitation à la réflexion profonde, (1h15 durant), le challenge de la troupe a été ensuite d'aller vers des publics de convictions religieuses diverses dans le respect des différences pour «non seulement une cohabitation diverse, mais une amitié créatrice». «La genèse de l'oeuvre», expliquent les metteurs en scène, «se déroule à Jérusalem où, à la fin du XIIème siècle (entre 1187 et 1192), Recha, fille d'un sage commerçant juif, Nathan, vient d'être sauvée des flammes par un Templier, lui-même mystérieusement gracié par le sultan Salah Eddine El Ayoubi (Saladin)». Une double intrigue se développe alors: «Tandis que la révélation de la véritable identité de Recha va menacer de perdre Nathan, Saladin exigera de lui un arbitrage entre les trois monothéismes...» Le spectacle jouit jusque-là du soutien du ministère des Affaires étrangères et de celui de la Culture. Il voit aussi l'adhésion d'autres institutions, entreprises et personnalités agissant pour le «Vivre ensemble en paix». Sa présentation en Algérie a été rendue possible grâce à l'initiative de l'Agence événementielle et de tourisme «Med Voyages». Celle-ci, basée à Alger et à Marseille, se veut un acteur dynamique d'échanges tous azimuts entre les deux rives, de tolérance et d'enrichissement mutuel. Fidèle à sa mission pour le rayonnement de la culture algérienne, tout en restant ouvert aux cultures du monde, le TNA s'offre comme le meilleur réceptacle d'un message aussi noble. Une conférence de presse, avec les organisateurs et quelques comédiens, aura lieu samedi 26 janvier 2019 à 10h00 au TNA. Un dossier de presse détaillé sera remis aux journalistes.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha