Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

NOMINATION D'UN NOUVEAU DIRECTEUR DE L'ONCI

Mourad Ouadahi, l'homme qui connaît la musique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mourad Ouadahi, l'homme qui connaît la musique

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a nommé mardi dernier, Mourad Ouadahi, au poste de directeur général de l'Office national de la culture et de l'information (Onci), en remplacement de Lakhdar Bentorki qui occupait ce poste depuis plus de 20 ans. M. Mihoubi a indiqué que la nomination de M. Ouadahi visait à «insuffler une nouvelle dynamique aux établissements relevant du ministère» et à «exploiter de nouvelles compétences ayant fait leurs preuves dans des postes de responsabilité». Interrogé sur le site de TSA, Mourad Ouadahi a indiqué: «Nous voulons surtout permettre aux artistes de s'exprimer et aux organisateurs de spectacles d'occuper les salles de l'Onci et de les remplir au maximum. Il faut que les Algériens retrouvent la direction des salles de cinéma et de spectacles. Je rends hommage à l'ex-directeur général de l'Onci pour le travail qu'il a fait durant les années difficiles (les années 1990) en maintenant les salles ouvertes. J'essaie de continuer ce parcours en y apportant ma touche avec le peu d'expérience que j'ai. Je continue d'apprendre par le travail et par l'abnégation. J'essaie d'être à la hauteur au niveau de ce poste de responsabilité». Rappelons en effet, que JIL FM a été la radio qui avait tenté la belle expérience de Algerian Music Award visant à donner un second souffle à nos artistes et les promouvoir autrement. Aussi, cet été, Mourad Ouadahi avait organisé au niveau du siège du Cadc le village artistique Madinatec au grand bonheur des grands et des petits. Profitant de son expérience de journaliste, Mourad Ouadahi aspire en endossant ce poste à faire rayonner la culture auprès des Algériens en faisant que l'Onci soit plus «visible», en affirmant ainsi sur TSA: «Et quand je dis visible, c'est-à-dire que nos activités doivent toucher tout le monde. Nous allons développer la partie information et communication pour mieux faire connaître les artistes qui se produisent en Algérie et mieux présenter les événements culturels. L'information, c'est mon métier premier.
Je vais tirer profit de mon expérience de journaliste.» Notons qu'à sa création en 1998, l'ONCI s'appelait Centre national de la culture et de l'information. En rajeunissant la direction, l'Onci, et en y plaçant un homme aussi déterminé, rigoureux et dynamique que Mourad Ouadahi gageons que les choses risquent de bouger cette année... De l'animation, on l'espère positive, auprès de nos artistes surtout.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha