Accueil |Culture |

FESTIVAL INTERNATIONAL DU SAMAÂ SOUFI

12 troupes au programme

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
12 troupes au programme

Après six éditions réussies, ayant mené le public algérien de la wilaya de Sétif au fin fond des variétés artistiques avec une musique spirituelle et des prestations exceptionnellement créatives de la part des troupes nationales et internationales, le Festival international du samaâ soufi revient avec une septième édition prévue du 27 au 30 janvier 2019, au Palais de la culture Houari Boumediene. Cette édition, comme les précédentes, est placée sous le patronage du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et sous l'égide du wali de Sétif ainsi que sous la direction du commissaire du festival, M. Idriss Boudiba. Cette nouvelle édition comprend un programme riche en prestations de chants et de musiques, présenté par 12 troupes venues de cinq pays différents (Algérie, Syrie, Tunisie, Maroc et Sénégal). En plus du volet musical, la pensée, la culture et la philosophie soufies seront avec les arts plastiques liés à ce courant au coeur de cette septième édition avec des conférences et des expositions, et ce, pendant quatre jours. La cérémonie d'ouverture sera animée par le chanteur et choriste sénégalais Omar Niyane en compagnie des troupes «Achouak» et «Darb El-Houda» respectivement de Bechar de Sétif. Le deuxième jour ce sera au tour du chanteur tunisien Youcef Essafraoui et des troupes «Ichraq Bouna» de Annaba et «Askta» de Tamanrasset d'émerveiller et d'enchanter leur public. Le jour suivant ce sera au tour du Marocain Mohamed El-Zemrani avec l'aide des troupes «Angham Zibane» et «Irniyone» d'éblouir leur public. Le festival sera clôturé, la quatrième journée, avec les représentations des chanteurs syrien Ahmed Sulayman Madaghmach et constantinois Abdeldjalil Akhrouf, accompagnés de la troupe sétifienne de «Errihane». La philosophie et la pensée soufies bénéficieront d'un programme tout aussi riche, avec des conférences animées par le littéraire Nabil Ghandoussi et auxquelles prendront part de nombreux intervenants de renom. Le docteur Yacine Benabid, de l'université de Sétif ouvrira le bal le lundi 28 janvier en abordant des sujets tels que le rôle de l'orientalisation dans le traitement du soufisme islamique, les contributions de Abdelwahed Yahia pour faire connaitre le soufisme islamique aux non-musulmans. Le lendemain ce sera au tour du docteur Sofiane Zdadka d'enrichir les connaissances de son auditoire en abordant des thèmes tels que «le chant spirituel dans le monde su soufisme», «le chant spirituel et la musique» ou encore «lecture du lexique et du fonctionnement chez les soufis». En parallèle et en marge de ces activités, le hall de la Maison de la culture abritera de nombreuses expositions relatives à l'art islamique sous la tutelle des plasticiens Abdelhafid Kadri et Abdelwaheb Khtitef de Sétif et de l'artiste Kerrour Mohamed de Sidi Bel-Abbès.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha