Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Culture |

26E FESPACO

Le programme entier dévoilé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le programme entier dévoilé

Et encore un film algérien! Le programme complet des films en compétition à la 26e édition du (Fespaco), a été dévoilé, vendredi dernier lors d'une conférence de presse tenue dans la capitale burkinabèe. On savait que le film de Yasmine Chouikh, Jusqu'à la fin des temps était sélectionné dans la catégorie long métrage, nous voilà fixé pour le court métrage. Pour le documentaire, tout porte à croire que l'Algérie ne participera pas, en revanche le film La carte blanche écrit et réalisé par Nadjib Lamraoui, sera en compétition dans la section court métrage.. Notons que ce film a participé l'année dernière au festival d'Oran du film arabe et pris part au marché du film au festival de Cannes 2018. En gros, c'est l'histoire de Hakim interprété par Akram Djeghim qui se trouve entre le marteau et l'enclume en bute contre son désir d'écrire un livre, mais mis sous pression de son éditeur qui lui impose le commercial qui fait vendre et sa femme qui ne comprend pas sa passion et le pousse à changer de métier pour subvenir aux besoins de sa famille. Un film sombre, marqué de longs moments de silence qui témoigne de la grande solitude de l'artiste en mal de création quand il est assailli de partout. Deuxième court métrage sélectionné en compétition au Fespaco est Point zéro de Nassim Boumaza. C'est l'histoire d'Ali, un jeune campagnard qui devra aller pour la première fois dans sa vie à Alger (capitale d'Algérie) où il veut régler des problèmes administratifs. Après une journée de marathon sans avoir réglé son problème et puis raté le dernier taxi qui pouvait l'emmener chez lui, Ali se retrouve coincé à Alger le temps d'une nuit. Rappelons que le Fespaco qui fêtera du 23 février au 02 mars son cinquantenaire, totalise cette année 124 films qui seront en compétition officielle dans les différentes catégories, à savoir long métrage fiction (20), long métrage documentaire (21), court métrage documentaire (15), court métrage fiction (28), série télévisuelle (12), films d'animation (12), films des écoles de cinéma (16). 12 films venant de la France, de la Belgique, de l'Allemagne, du Canada et des Etats-Unis sont proposés dans la catégorie «Découverte» et 23 films retenus dans la section «Panorama» hors compétition. Le comité d'organisation a déjà dévoilé il y a 10 jours la liste des présidents de jury. Il s'agit du critique de cinéma et producteur algérien Ahmed Bedjaoui, président du jury long métrage fiction et du réalisateur béninois Sylvestre Amoussou, président du jury court métrage fiction. La Tunisienne Nadia El Fani, réalisatrice, scénariste et productrice, déjà récipiendaire du Prix du meilleur documentaire pour son film Même pas peur est la présidente du jury documentaire long métrage et court métrage, alors que la Canado-Germano-Burkinabée Cilia Sawadogo, spécialisée en cinéma d'animation, présidera quant à elle le jury série télévisuelle et films d'animation. Il est bon de rappeler que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision sera placé cette année sous le thème «Mémoire et avenir des cinémas africains». D'ailleurs, un hommage spécifique sera rendu à tous les films qui ont obtenu l'Etalon d'or de Yennenga de 1969 à nos jours.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha