Accueil |Culture |

AÏT MENGUELLET ANIME UN CONCERT À ALGER

L'artiste au chevet des enfants malades

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'artiste au chevet des enfants malades

Le poète et interprète de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet, a animé vendredi soir à Alger un concert grandiose dont les recettes de la billetterie seront reversées aux associations caritatives pour financer leurs actions d'aide aux enfants malades. Devant des milliers de fans, le spectacle d'Aït Menguellet qui s'est déroulé à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, a drainé entre 15.000 et 20.000 spectateurs, selon les estimations de la police. Lounis Aït Menguellet, connu pour son engagement pour les causes caritatives et humanitaires, a déclaré au public que «les recettes de la billetterie du concert seront reversées à des associations» d'aide aux enfants handicapés et aux cancéreux d'Alger et de Tizi Ouzou. Organisé par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda) en collaboration avec des partenaires privés, le concert était une occasion pour le public- qui s'est acquitté d'une somme de 1500 DA- pour retrouver son idole «ciseleur du verbe», comme se plaisent à le surnommer ses fans. Accompagné par des musiciens dont son fils Djaâfar, également chanteur et multi-instrumentiste, Aït Menguellet a gratifié le public, trois heures et demie durant, de plusieurs chansons puisés de son répertoire riche de plus de 200 titres, dans une ambiance festive «exceptionnelle», marquée par une «parfaite» organisation, selon les propos du public. Ouvrant le bal avec «Yennayer», une chanson célébrant le Nouvel An amazigh 2069, fêté officiellement le 12 janvier dernier dans toute l'Algérie, Aït Menguellet a gratifié ses fans d'une quinzaine de chansons, revisitant ainsi son répertoire musical et son parcours artistique, illustré à travers des images défilées en arrière-plan. Impressionné par ses textes éloquents et ses mélodies entraînantes, le public, qui s'est laissé déhancher, a longuement ovationné l'artiste qui a interprété notamment «Svar a yuliw (Sois patient mon coeur) et «JSK», chanson phare dédiée au club de football «fétiche» des supporters de Kabylie. Vêtu de sa traditionnelle chemise noire, Aït Menguellet a semé la joie parmi le public de la Coupole qui a vibré aux rythmes folkloriques, soutenus par des déhanchements «spectaculaires» et des youyous nourris des femmes, nombreuses à assister à ce gala caritatif. Avant la fin du concert, le temps d'une pause, l'artiste a été honoré par les représentants de deux associations de Tizi Ouzou, auxquelles une partie des recettes de la billetterie sera reversée. A l'occasion de la célébration de ses 50 années de carrière, Ait Menguellet a organisé en mars 2017 un évènement dont les recettes de la billetterie ont été reversées à l'Association «Fedjr» d'aide aux personnes atteintes de cancer. Compositeur et auteur d'une vingtaine d'albums dont «Tiregwa» (1999),»Yenna-d wemghar» et «Tawriqt tacebhant» (La page blanche, 2010), Aït Menguellet est réputé pour ses textes engagés et élaborés, faisant de lui un des artistes les plus populaires en Algérie et à l'étranger, où il accède à la célébrité grâce à son engagement pour la culture et l'identité amazighes. A travers ses textes, l'artiste évoque les travers de la société, clame la fraternité, le pardon et l'amour et dénonce l'injustice. La première apparition sur scène remonte à la fin des années 1960 avec «ma trud ula d nek kter (Si tu pleures, moi je pleure encore plus), titre de sa première chanson dévoilée lors de l'émission «Ighanayen uzekka» (Les chanteurs de demain) sur la Chaîne 2 de la Radio publique. Après avoir subi une intervention chirurgicale à coeur ouvert en janvier 2015, Lounis a marqué son retour six mois après par une tournée nationale pour promouvoir son album «Isefra» (Les poèmes), sorti une année plus tôt. Aït Menguellet sort en avril 2017 «Tudert nni» (Une certaine vie), dernier album dans lequel l'artiste rend hommage dans la chanson «I w aggad-iw» (Aux miens) à son public qui l'a soutenu durant son parcours artistique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha