Accueil |Culture |

SALLE IBN ZEYDOUN

Le guitariste flamenco Alberto Lopez en concert à Alger

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le guitariste flamenco Alberto Lopez en concert  à Alger

Le guitariste espagnol Alberto López a animé, vendredi soir, à Alger un concert de flamenco devant un public relativement nombreux. Organisé à la salle Ibn Zeydoun par l'Office Riadh El Feth (Oref) en partenariat avec le Centre culturel espagnol Cervantès, le soliste a gratifié son public, deux heures durant, d'une collection de compositions instrumentales envoûtantes.
Originaux et entraînants, les solos du guitariste ont emporté l'assistance dans un voyage musical alliant différentes variantes du flamenco, genre musical d'origine andalouse (Espagne). Entre reprises de compositions classiques flamenco et ses propres solos modernisés, l'artiste a gratifié le public de morceaux enchanteurs, puisés dans son répertoire, notamment «Balcon de los Buenos Granaina», «De la tierra Mora Zambra» et «Bailame Tangos». Natif de Grenade, où il a commencé ses études de guitare flamenco à l'âge de 11 ans, Alberto López a suivi une formation académique au Conservatoire «José Salinas». Très jeune, il a obtenu sa licence de guitare flamenco du Conservatoire supérieur de musique «Rafael Orozco» de Cordoue. Sa passion pour la musique de la péninsule ibérique lui a permis de côtoyer de grands noms du flamenco à l'image de Miguel Angel Cortés, Gerardo Nuñez, Manolo Franco ou Niño De Pura qui l'ont formé à la guitare flamenco. A 18 ans, il a décroché des prix sur les scènes du monde où il est propulsé d'emblée par des artistes de renom comme El Pele, Estrella Morente, Arcangel, Tomatito et Israel Galvan, entre autres, avec lesquels il a collaboré. En soliste, il a fait partie de grands événements du monde du flamenco comme «La Bienal de Séville», «La Noche Blanca del Flamenco», le Festival Flamenco de Fez ou encore le Festival international de guitare de Maldonado (Uruguay). En 2008, Alberto López crée son premier spectacle de composition pour présenter son oeuvre dans son pays avant d'entamer- cinq ans plus tard- une tournée internationale pour son second spectacle «Siento» qui l'a conduit sur plusieurs scènes du monde, notamment en Serbie, Italie, Brésil et l'Algérie où il s'était déjà produit à Oran. Alberto López s'est produit (à nouveau) en concert hier à la basilique Notre-Dame d'Afrique à Alger.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha