Accueil |Culture |

PALAIS DE LA CULTURE

Expo sur l'histoire de l'impression du Saint Coran

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Expo sur l'histoire de l'impression du Saint Coran

La 3e exposition sur «L'histoire de l'impression du Saint Coran» a ouvert ses portes, lundi dernier au Palais de la culture, Moufdi Zakaria (Alger), et se poursuivra jusqu'au 4 avril courant. Organisée par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs sous le thème «un Coran pour chaque élève», l'exposition retrace l'histoire des éditions du Saint Coran, ainsi que certains manuscrits et vieux exemplaires du Coran (Roudoci), et quelques outils traditionnels utilisés autrefois dans l'apprentissage du Coran et ceux utilisés actuellement dans le cadre de son impression. Aussi, l'exposition vise à mettre les visiteurs au fait du développement enregistré en matière d'impression du Saint Coran en Algérie, à travers une explication détaillée des différentes étapes franchies dans ce domaine, à partir du manuscrit réalisé par le calligraphe.
En marge de cette exposition, un atelier consacré à la calligraphie arabe est organisé, auquel sont invités des calligraphes pour inculquer aux petits certaines règles fondamentales de la calligraphie arabe et du dessin ottoman. Dans une déclaration à l'APS, la chargée des travaux d'impression et de distribution au ministère des Affaires religieuses, Soumia Boukhers a précisé que cette exposition était destinée aux enfants scolarisés et aux classes d'apprentissage du Coran afin de les tenir informés des étapes par lesquelles passe l'impression du Saint Coran ainsi que les divers types de calligraphie adoptés à l'instar du style naskh, maghrébin ou encore tifinagh récité par Warch. Organisée au Palais de la culture, Moufdi Zakaria, l'exposition qui coïncide avec les vacances de printemps a été marquée dans son premier jour par la participation des enfants accompagnés de leurs parents aux ateliers d'initiation à la calligraphie et les différentes techniques. Les enfants ont exprimé leur intérêt à cet évènement, appelant les organisateurs à prolonger la durée de l'exposition pour permettre à d'autres enfants de s'y rendre. De leur côté, les calligraphes se sont dit prêts à se donner à fond durant les quatre jours de l'atelier afin d'orienter les écoliers et les visiteurs concernant les différentes techniques de la calligraphie arabe.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha