Accueil |Culture |

FARAH RIGAL REND HOMMAGE À FAIROUZ

la voix de la réconciliation et de la PAIX

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
la voix de la réconciliation et de la PAIX

La chanteuse se prépare pour une tournée de concerts à l'international qui passera par le Maghreb, le Moyen-Orient etc.

En hommage à la diva de la chanson libanaise, un album CD regroupant neuf reprises des chansons de Fairouz vient d'être enregistré par la chanteuse franco-marocaine Farah Rigal. Saâlouni Annas, Habbeytak Bessayf, Nassil Alaynal Hawa, Aâtini nay wa ghanni, notamment sont autant de morceaux des plus connus de son riche répertoire qui est revisité dans ce CD.
D'ailleurs, la chanteuse se prépare pour une tournée de concerts à l'international qui passera par le Maghreb, le Moyen-Orient etc. parmi les pays de cette grande tournée qu'elle effectuera on citera le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, le Liban, l'Egypte, la Jordanie, La Turquie, l'Arabie saoudite, mais aussi d'autres pays d'Afrique, en Europe et au Canada... Farah Rigal dite «la voix de la Réconciliation et de la paix» ira à la découverte des millions de fans de Fairouz de par le monde. Ces chansons choisies (neuf que propose l'album et dix-huit en concert) reflètent les trois grandes périodes de la vie de la diva Fairouz.

Un CD enregistré
Le concept «Hommage à la diva libanaise Fairouz» porte l'ambition dit -on «de faire revivre les années du rayonnement culturel musical du Liban sur le monde arabe.
Le Monde arabe a vécu, respiré et vibré aux rythmes de la musique libanaise au travers de son ambassadrice Fairouz autant qu'il s'est réchauffé au soleil de l'Egypte pour son rayonnement sur la littérature et le cinéma». Il est bon de savoir que de 8 à 14 ans, Farah Rigal était une vraie petite star au Maroc. Elle présentait à la télé marocaine chaque dimanche matin pendant six ans la seule émission jeunesse «La mini-chaîne», sous son nom de jeune fille Farah Tahiri. Quelques années plus tard, elle s'installe en France où elle écrit et compose des chansons.
Chanteuse à la voix généreuse et groovy, elle enrichit depuis une dizaine d'années une expérience de scène et studio dans des registres multiples pop-rock, soul/funk, folk, world, jazz...

Le Liban sur une voix groovy
Des tournées en Bretagne, Angleterre et Ecosse avec son projet folk /rock, donneront sa couleur à l'album qui naîtra un an plus tard, intitulé «One the way to Holy Island». Puis c'est la tentation de la pop, douce ou acidulée, aux accents rock ou électro. Elle rencontre le producteur Bernard Nicolet «Labalme music France» qui la prend sous son aile et plusieurs chansons naissent de sa rencontre avec Patrick Liotard, musicien et arrangeur.
Le single «Stormy Weather» issu de cette collaboration connaît une belle diffusion sur les radios françaises et internationales en 2016-2017. Une autre collaboration, la même année, lui donne l'occasion de chanter dans sa langue natale et mêler sa voix à celles de Gipsy Reyes sur le titre «Lacho Sakai», très largement diffusé sur le Maghreb, l'Europe et l'Amérique du Sud. En 2019, entourée de musiciens de divers horizons, Farah revient résolument aux sources.
Elle prête ainsi sa voix à la diva Fairouz lors d'un concert construit comme un parcours de cette oeuvre intemporelle dans une proposition musicale originale et exigeante. Pour l'heure nous ne connaissons pas la date de la tournée de Farah Rigal en Algérie. Mais gageons qu'elle éblouira assurément les fans.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha