{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Cinémathèque Algérienne

Cycle Merzak Allouache à Tizi Ouzou

Depuis le 9 et jusqu’ au 15 février 2020, la salle de répertoire du Centre algérien de la cinématographie de Tizi Ouzou, accueille le meilleur de la filmographie du père de Omar Gatlato.

Pour la première fois de son histoire, la cinémathèque algérienne organise le cycle d’un des plus importants réalisateurs algériens : Merzak Allouache. Ainsi le Centre algérien de la cinématographie avec la précieuse collaboration de la direction de la culture, dirigée par Mme Goumeziane organisent à la salle répertoire de la cinémathèque algérienne à Tizi Ouzou le cycle du grand cinéaste algérien Merzak Allaouche. Cinq films des plus importants de sa belle filmographie seront présentés du 9 au 15 février 2020 à la ville des Genêts au grand bonheur du public cinéphile de Tizi Ouzou : Le classique « Omar Gatlato », le mémorable « Les Terrasses », le bouleversant « Madame Courage » et le tragique film «Le Repenti». Ce prestigieux cycle se clôturera en beauté avec la projection en avant-première nationale de son film «Le Vent Divin», en présence du cinéaste Merzak Allouache, le samedi 15 février à 18h00. Ce cycle se poursuivra ensuite dans d’autres salles de répertoire de la Cinémathèque algérienne, notamment à Alger, Béjaïa, Oran, Tlemcen et Annaba. Réalisé en noir et blanc, ce film sorti en 2018, prend comme ancrage un endroit non loin de la ville algérienne de Timimoun, dans une maison du désert, deux recrues salafistes attendent la livraison des explosifs dont elles ont besoin pour perpétrer un attentat-suicide dans une raffinerie de pétrole située à proximité. Au fil des jours, Amine, qui est à la fois crédule et austère, commence à ressentir une attirance interdite pour son sévère mentor, Nour. Sentant la réticence grandissante d’Amine d’aller jusqu’au bout de l’opération, Nour n’a pas hésité à déployer son pouvoir pour garder le contrôle sur son acolyte. Magnifiquement filmé en noir et blanc par Mohamed Tayeb Laggoune, Vent divin de Merzak Allouache est une exploration profonde de cette impulsion morbide qui anime tant de jeunes dans les sociétés arabes, qui désirent non seulement mettre fin à leur vie, mais aussi à celle de la société qui les entoure.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré