{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Unesco et promotion de la diversité culturelle

L’Algérie participe au 13e Comité

L’Algérie participe aux travaux du 13e Comité intergouvernemental sur la mise en œuvre de la Convention de l’Unesco sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, prévu du 11 au
14 février prochains à Paris, indique un communiqué du secrétariat d’Etat chargé de la production culturelle. L’Algérie devra prendre part à une session d’information sur le projet visant à penser les politiques culturelles ainsi que sur la plate-forme en ligne du suivi des politiques culturelles, ajoute la même source. Elle devra aussi présenter son premier rapport périodique quadriennal depuis la ratification en 2015 de la Convention de l’ Unesco. Le projet a pour objectif d’analyser « les tendances actuelles, les progrès dans la mise en œuvre de la Convention et l’identification des pratiques les plus innovantes dans le monde en matière de politiques culturelles », précise-t-on. Le comité devra présenter, lors de cette 13e session, son plan de travail pour 2020-2021 qui comprend, entre autres, le suivi des politiques et le renforcement des capacités ainsi que les activités pour la mise en œuvre du Fonds international pour la diversité culturelle (Fidc). Il devra également approuver le financement de nouveaux projets par le Fonds et examiner des conclusions du 2e Forum des organisations de la société civile et les synergies potentielles. Les représentants de 16 pays partenaires dont le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Mali, le Pérou et l’Indonésie devront participer aux travaux du 13e comité. Approuvée en 2005, la Convention sur la protection et la promotion des expressions culturelles est un traité ratifié par 145 Etats membres de l’Unesco. L’Union européenne y a adhéré en 2006.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré