{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

«Dechra», série humoristique d’amateurs

Large audience sur les réseaux sociaux

«Dechra», une série humoristique produite par des jeunes cinéastes amateurs de Grarem Gouga (Mila) et diffusée depuis le début du Ramadhan sur les réseaux sociaux, a réussi à fidéliser une large audience. Selon le réalisateur et scénariste de cette série, Fateh Mezhoud, l'oeuvre malgré sa simplicité a eu bonne cote auprès des utilisateurs des réseaux Facebook et YouTube de Mila, de Jijel et de plusieurs autres wilayas et même auprès de la communauté nationale à l'étranger avec un total de plus de 200.000 vues pour chaque épisode. Huit épisodes ont été diffusés à ce jour, selon la même source qui a indiqué que la série suscite quotidiennement des réactions positives des fans. L'accent dialectal propre aux localités du Nord de Mila et des localités voisines de Jijel sciemment utilisé par les jeunes comédiens a été un facteur de succès de la série en rappelant aux auditeurs la série «Inspecteur Tahar» du défunt Hadj Abderrahmane, a ajouté Fateh. Ce choix linguistique qui permet de valoriser un élément de l'histoire et du patrimoine est en outre en adéquation avec les sites de tournage qui sont des campagnes des communes de Grarem Gouga, Hamala (Mila) et de Sidi Maârouf (Jijel), a soutenu le jeune réalisateur. «Au début, nous n'avions pas l'intention de réaliser plusieurs épisodes et nous avions même été très surpris par la large audience qui nous a amenés à relever le défi de produire d'autres épisodes en tentant d'y incruster une certaine chronologie dans les évènements», a -t-il dit. La conjoncture sanitaire qui a imposé à la majorité des gens de rester chez eux a contribué certainement à augmenter l'audience de la série qui, à son tour, contribue à divertir les gens durant le confinement, est-il relevé.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours