Accueil |Culture | Le temps de lire |

RABAH BITAT: UN HOMME, UNE HISTOIRE PAR FARID BITAT

L'histoire d'un homme digne

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'histoire d'un homme digne

L'héroïsme souvent silencieux est plus fort que la parole toujours sonore à la tribune de n'importe quelle assemblée...

Sans doute, n'est-il pas interdit de parler de soi-même et d'autant que c'est bien ce sujet que l'on traite le mieux, mais est-ce alors à quelle condition et à quel prix? Et puis, si réellement le silence est d'or, le risque est que ce trésor personnel n'est pas à l'abri des volontés malsaines, les détrousseurs d'esprits, les écumeurs et les envieux de tout acabit...
Aussi, l'ouvrage Rabah Bitat: Un homme, une histoire (*), écrit par Farid Bitat pourrait-il être considéré d'une part comme un travail d'un universitaire docteur en sciences du langage enseignant au département des lettres et de langue française à l'Université de Constantine 1, Faculté des lettres et des langues, d'autre part comme une oeuvre de piété d'un neveu envers son oncle qui reste pour la mémoire nationaliste «un dirigeant historique de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954»

«Un disparu de l'Algérie»
Le travail de Farid Bitat est vraiment attachant, non pas seulement pour son écriture et son architecture - l'auteur y applique sa spécialité -, mais assez par la précision de l'information et l'humilité de l'auteur dans le traitement de l'ensemble des éléments recueillis ou observés qui font donner à ce «modeste ouvrage», s'il en est, une indispensable place parmi les documents ayant fait connaître le militantisme actif et incessant du grand nationaliste résolu que fut Rabah Bitat. Évidemment, en plus de ce qu'il a appris de l'homme historique au sein de la famille, l'auteur s'est instruit dans une large bibliographie comblée d'auteurs algériens (Afroun, Benkhadda, Bennabi, Benyahia, Boudiaf, Drif, Ferhi, Harbi, Teguia,...) et étrangers (Ageron, Alleg, Bourdieu, Courrière, Julien, Lacoste, Stora,...).
Précédées de quelques repères (Chronologie des événements les plus importants de la guerre de libération et des Noms des personnalités étrangères célèbres citées dans l'ouvrage) sont signalées des Annexes comprenant: Extrait d'acte de naissance de Rabah Bitat et des coupures de journaux.
L'ouvrage Rabah Bitat, un homme, une histoire de Farid Bitat s'ouvre par une longue dédicace à la mémoire de l'oncle Rabah Bitat, à sa famille, à ses proches, à ses compagnons, aux martyrs, aux Algériens, aux générations futures. Il cite le président Abdelaziz Bouteflika, écrivant: «Le long et rayonnant parcours militant du grand disparu de l'Algérie, Rabah Bitat, constitue un registre de grandeur et d'honneur. Un registre de dignité et de bravoure dans lequel les générations trouveront matière à puiser toutes les qualités de bravoure et de courage d'un de leurs illustres ascendants qui ont jailli à une époque sombre et exceptionnelle de notre histoire et dans laquelle seuls les hommes courageux ont résisté... Rabah Bitat s'est évertué à concilier les Algériens avec eux-mêmes et avec notre chère patrie, et à panser les plaies. Il a oeuvré avec dévouement à consacrer la concorde et la réconciliation entre tous les Algériens.» Dans la préface à son livre, Farid Bitat note: «Cet ouvrage est consacré à un grand homme de la Révolution. C'est l'histoire de Rabah Bitat. Un acteur incontournable qui a vécu deux grandes époques de l'histoire de l'Algérie: l'époque coloniale et l'époque de notre indépendance. C'est l'histoire de l'Algérie qui est racontée, celle d'une Algérie française et celle de l'Algérie indépendante. Je raconte son histoire, notre histoire simplement et clairement. C'est l'histoire d'un adolescent constantinois qui va défier le colonisateur français, à la fierté dédaigneuse et arrogante. Conscient et courageux, il déclenchera avec ses compagnons la guerre contre la France. Une guerre qui va durer plus de 7 années avec toutes les conséquences su-
bies par le peuple algérien. L'histoire de Rabah Bitat, c'est aussi l'histoire de la résistance d'un peuple. [...] Un peuple qui a supporté avec patience ses souffrances et qui s'est accroché à ses valeurs, à l'islam, à sa culture berbère et arabo-musulmane. Un peuple qui a décidé de mourir en martyr pour sa liberté.»

Genèse d'un héros
Farid Bitat évoque le parcours de l'homme historique, né futur personnage charismatique. Il fait découvrir au lecteur les souffrances de son peuple et ses hautes qualités de noblesse et que le colonisateur haineux et sauvage s'est acharné à soumettre ense et aratro, par l'épée et par la charrue, selon la devise tristement célèbre du maréchal Bugeaud, alors qu'il était gouverneur de l'Algérie.
L'ouvrage va détailler la genèse du héros national Rabah Bitat qui s'inscrit naturellement dans la longue histoire de l'Algérie contemporaine combattante. En bien des points, en lisant cette naissance d'un nationaliste pur et volontaire, surgissent les grands combattants de l'Algérie, avant la lettre, pendant des siècles et des siècles, et par la suite, contre les envahisseurs de tous les temps durs et meurtriers: Massinissa, Jugurtha,... jusqu'à l'émir Abdelkader,... Fadhma N'Soumeur, El Mokrani, Cheikh El Haddad, Bouamama,... Mohamed Ben Yelles, L'émir Khaled El Hassani,... l'imam Ibn Badis,... jusqu'à Larbi Ben M'Hidi, Didouche Mourad, Rabah Bitat et tant d'au- tres des femmes, Lalla Zoulikha Oudaï, Malika Gaïd, Hassiba Ben Bouali, et des enfants, Saleha Ouatiki, Farid Maghraoui et des adolescents P'tit Omar et tant d'autres...
Pour bien comprendre Rabah Bitat: un homme, une histoire, l'auteur a recours naturellement à la représentation historique du nationalisme algérien et les motivations profondes d'un peuple qui n'a jamais accepté la colonisation.
«Rien ne s'oublie, écrit Farid Bitat, Les Algériens ont connu les frustrations durant l'occupation; la torture, la guillotine, les exécutions sommaires... [...] L'Algérie ne peut-être protégée que par ses enfants. Une prise de conscience s'impose. Hier, Rabah Bitat et ses compagnons ont chassé justement le général de Gaulle et, aujourd'hui, c'est la détermination d'une nouvelle génération aussi dévouée, volontaire et intelligente qui relèvera le défi pour que notre pays soit prospère.»
L'auteur développe son propos en dix chapitres:
I- Résistance d'un peuple (1- Constantine, berceau de la révolution. 2- Une colonisation indésirable. 3- Les Algériens entre les guerres 1914/1918 et de 1939/1945).
II- La prise de conscience: Préparation de la révolution: 1- La naissance d'une génération exceptionnelle: Vers la Révolution. 2- Révolution, unité et action. 3- La naissance du parti libérateur. 4- La collégialité. 5- Les six chefs et le 1er Novembre 1954. III- La religion au secours d'une révolution: 1- La répression. 2- L'islam: un rempart indestructible. IV- Le parcours d'un héros. 1- Naissance d'un prodige. 2- Rabah Bitat, un personnage mystique et un parcours de guerre exceptionnel. 3- L'arrestation de Rabah Bitat. V- Les adjuvants de la France. 1 La traîtrise. 2- Les harkis. 3- Les juifs d'Algérie. 4- Les pieds-noirs. VI- Grèves de la faim. 1 La Révolution silencieuse. VII- Une indépendance euphorique.
1- Indépendance et course au pouvoir. 2- La responsabilité de Rabah Bitat. 3- Rabah Bitat et la politique socialiste.
4- Rabah Bitat et la belle époque. VIII- La grande responsabilité et le divorce.
1- Rabah Bitat, président de la première Assemblée populaire nationale. 2- La démission de Rabah Bitat et la chute d'un régime. IX- L'histoire souillée. 1 Un départ chaotique. 2- Le FLN, une pièce précieuse pour notre musée.
À la lecture de ces titres de chapitres, indispensablement cités, le lecteur se rendra compte de l'ampleur justifiée de la vision patiente de Farid Bitat sur la richesse, la pureté et la force du patriotisme de Rabah Bitat. Avant tout, il est un héritage dû à une éducation méthodique dans un milieu où les passions rêvent à l'ordre humain et à la connaissance éclairée des êtres et des choses autour de soi; c'est tout ce que l'on aime fortement d'un amour généreux. Ainsi doit-on enseigner le parcours héroïque de Rabah Bitat et de tous ceux vivants ou disparus qui en temps de guerre hier, en temps de paix aujourd'hui, ont dit ou disent encore «Oui, Algérie».
Le message est engageant, car il y a du sens et de la pédagogie dans Rabah Bitat: Un homme, une histoire de Farid Bitat qui conclut: «C'est aux générations futures, la plume à la main, d'écrire de nouvelles pages qui les glorifient grâce à leur savoir-faire, à leur savoir-être, à leur génie créateur qui fera de l'Algérie un foyer fort et respectable que nul ne pourra frustrer. Connaissant le caractère de mon oncle, je me suis permis une réflexion qui, certainement, honorera sa mémoire. Que Dieu lui accorde Sa Sainte Miséricorde et l'accueille en Son Vaste Paradis!»

( *) Rabah Bitat: Un homme, une histoire de Farid Bitat, Chihab Éditions, Lieu, Année, Nombre de pages.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha