Accueil |Culture | L'Ecran libre |

L'Eptv renforce sa formation dans l'acquisition des archives avec l'INA

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La formation demeure le seul moyen d'améliorer le contenu des programmes de télévision. Et pour le secteur des archives c'est la mémoire collective de tout un pays qui demeure entre les mains des responsables des archives. C'est dans ce sens que sept journalistes de toute la Méditerranée ont participé du 3 au 10 juillet à Marseille à la 10ème édition de la Formation à l'écriture de reportages à base d'archives. Cette formation, créée en 2008 et proposée par le Centre méditerranéen de la communication audiovisuelle (Cmca) et l'Institut national de l'audiovisuel (INA), permet chaque année à des journalistes des télévisions méditerranéennes de se familiariser avec l'utilisation des archives audiovisuelles.Après deux jours de cours théoriques qui les sensibilisent aux aspects juridiques ou encore à la sauvegarde des archives, les stagiaires réalisent ensuite plusieurs reportages sur un thème commun, mêlant images tournées à Marseille et archives fournies par l'INA. Le thème de cette année était «Le sport à Marseille». Les journalistes ont également pu visiter les locaux de France 3 Marseille, et ainsi échanger avec les équipes de France Télévisions sur les méthodes de rédaction et de conception des JT dans leurs pays respectifs. La question de l'utilisation des archives dans les news a évidemment occupé une place centrale dans les débats. Les stagiaires ont été encadrés tout au long de la formation par Franco Revelli (Cmca), François Mouren-Provensal et Stéphane Pachot. Ils ont bénéficié de l'accompagnement pédagogique de Geneviève Beaucourt (responsable de l'analyse et de la libération des droits à l'INA), Philippe Gerrier (chef du service sauvegarde et numérisation à la direction des archives de l'INA), Sophie Gillery (documentaliste à l'INA Méditerranée), et Gilles Trenel (rédacteur en chef à France 2 - Opérations spéciales). Parmi les journalistes qui ont participé à ce programme de la 10ème édition de la Formation Cmca / INA, il y avait Samira Laqbaqbi et Saïd Ziati de la 2M marocaine, Asma Lounnas et Saïda Mayouf, de la télévision algérienne, Marijana Podgorelec de la télévision croate HRT, Hayet Radhouani et Khadija Soua de la télévision tunisienne. Une expérience importante pour coopérer entre journalistes des différentes télévisions et réaliser différents sujets: Un vélo nommé «désir», réalisé par Hayet Radhouani, Saïda Mayouf et Saïd Ziati, «Générations OM», réalisé par Samira Laqbaqbi et Marijana Podgorelec et «Roule la boule», réalisé par Khadija Soua et Asma Lounnas. Cette formation est importante pour connaître les nouveaux paramètres de numérisation des archives. La Télévision nationale possède des archives qui datent de plus de 70 ans d'époque coloniale. Les archives de la Télévision publique nationale ont déjà entamé l'archivage des images en films et en bêta. Ce qui nécessite parfois plusieurs opérations de numérisation.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha