Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Sans sondage, quel poids pour nos radios nationales?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Alors que le ministère de la Communication a installé hier un fil rouge spécial incendies de forêts au niveau de l'ensemble des radios locales dans les 48 wilayas du pays, a indiqué un communiqué du ministère, on s'interroge sur le poids réel que possède une radio en Algérie. Contrairement aux chaînes de télévisions publiques et privées, les radios n'ont jamais bénéficié d'un sondage réel qui leur donnent une position sensible sur le terrain médiatique. Même durant le mois de Ramadhan aucun sondage n'a été réalisé pour connaître la position de chaque radio. L'explication réside dans le fait que la majorité des radios est issue du groupe public de l'Enrs et que par conséquent, l'Etat ne paye pas des études d'audiences réalisées chez des privés. Et pourtant il existe plus de cinq radios nationales, et plus d'une quarantaine de radios locales. Depuis le sondage «Abassa» établi dans les années 90 et qui plaçait la radio el Bahdja comme la radio la plus écoutée en Algérie, on ignore aujourd'hui quel poids possèdent les radios algériennes, qui sont envahies par les radios espagnoles et marocaines. Si Jil FM s'est affirmée comme la radio des jeunes, el Bahdja s'est retirée dans l'audience, devenant beaucoup plus une radio algéroise. En revanche, la radio Chaîne III et la Chaîne I gardent leur statut de radios nationales par excellence. En revanche, aucune étude n'est établie sur l'audience de la radio de Tizi Ouzou et Béjaïa et leur concurrence à la radio Chaîne II amazighe. En plus de la concurrence des radios étrangères qui bouffent de la bande HF, il existe d'excellentes radios algériennes sur le Web. Dans le Maghreb, la radio Méditerranée Internationale, Medi1, reste toujours la radio la plus écoutée du Grand Maghreb, concurrencée par les tunisiennes Mosaïque FM et Shams FM. La radio Medi1 qui a été créée en 1980, par les Français et les Espagnols au Maroc, demeure 37 ans après,toujours la première radio généraliste dans le paysage audiovisuel marocain, à la faveur d'une audience estimée à 3,3 millions d'auditrices et auditeurs par jour, selon le dernier rapport de mesure d'audience radio au Maroc. Medi1 a réalisé, durant la semaine, une audience cumulée de 12,4%, en progression de 1% par rapport à la vague précédente, d'après ce rapport réalisé par le Cirad. Le «leadership de la radio est également confirmé durant le week-end» avec une audience cumulée de 12,12%, soit une progression de 4,4% par rapport à la vague précédente grâce à la fidélité de 137 000 nouveaux auditeurs et auditrices. Durant le mois sacré de Ramadan, Medi1 a été la radio d'information généraliste la plus écoutée par les auditrices et auditeurs marocains avec une audience cumulée de 10,5%, en progression de 6% par rapport à Ramadhan 2016, a indiqué le communiqué.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha