Accueil |Culture | L'Ecran libre |

BeIN Sports se dote d'un système anti-piratage des matchs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le groupe qatari beIN Sports a contracté avec une entreprise privée un accord pour lutter contre le piratage de ses tournois exclusifs dont les droits sont déjà détenus par le groupe, notamment les dernières éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Cette protection intervient après avoir constaté que des matchs ont été piratés pour le compte d'une nouvelle chaîne sportive saoudienne. La société canadienne TMG annonce avoir été missionnée par beIN Sports afin de déployer une stratégie efficace dans le but de lutter contre le piratage en ligne.Le contrat a été signé avec TMG, une société largement connue pour la protection contre les pirates informatiques, afin de mettre fin aux pénétrations qu'il a rencontrées lors des éliminatoires venant de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis dans les éliminatoires et compétitions de la Coupe du monde asiatique de 2018 à travers le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.La société utilise la technique ASiD qui est basée sur la protection de tous les canaux du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord contre le piratage en plaçant un «filigrane» (pas très clairement montré) sur les canaux qui effectuent la tâche de détection des comptes des abonnés qui sont utilisés pour réémettre et transmettre les chaînes et les événements en direct illégaux.Cette technologie peut être mise en oeuvre sans modification de l'image de diffusion ou de télévision, mais elle permet d'identifier les comptes des pirates informatiques et ainsi bloquer leur accès aux émissions en quelques minutes, une technologie qui permet à beIN Sports d'identifier les personnes qui voient le contenu de la «correspondance», et le fermer automatiquement.Avec la propagation du piratage, les fabricants d'écran ont besoin d'une solution antipiratage, et cette technologie est une véritable étape dans la lutte contre le piratage. C'est simple et facile à installer et c'est une technologie puissante pour protéger le contenu contre le piratage de 100%. BeIN Media Group a publié un communiqué demandant à un certain nombre d'institutions de sport et de télévision de fermer la diffusion de la chaîne basée sur les piratages, avec le soutien des plus grands radiodiffuseurs tels que la Fédération européenne de football, l'Association espagnole de la ligue et l'Autorité du piratage audiovisuel. Le groupe a déclaré dans une communication qu'il avait informé les autorités saoudiennes de ces pratiques illégales et a demandé au gouvernement saoudien d'enquêter sur le cas et de prendre les mesures nécessaires pour empêcher l'exploitation de son contenu par la chaîne ou d'autres canaux qui n'y sont pas autorisés.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha