Accueil |Culture | L'Ecran libre |

L'Arabie saoudite bloque les équipes de BeIN Sports

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Décidément rien ne va plus entre beIN Sports et l'Arabie saoudite. L'Arabie saoudite, qui est en conflit diplomatique avec le Qatar a empêché les équipes de bein Sports de retransmettre le match de l'Arabie saoudite contre le Japon. Les autorités saoudiennes ont bloqué les équipes de transmission de l'équipe de la chaîne beIN Sports pour les empêcher d'accéder au stade. Cette situation a créé un grand conflit entre les deux pays. D'autant que l'Arabie saoudite a diffusé le match de qualification de son pays sur son canal ouvert, ce qui a provoqué une grande colère chez beIN Sports. L'Arabie saoudite a réédité le même scénario que l'Entv quand elle diffusa le dernier match de l'Equipe nationale algérienne contre le Burkina Faso, qualifiant l'Algérie au Mondial 2014. Hier, après la fin du match de l'Equipe nationale d'Algérie contre la Zambie, le commentateur algérien de beIN Sports Lakhdar Berriche, a lu un long message de la chaîne qatarie dénonçant l'attitude de l'Arabie saoudite, de diffuser le match sans l'accord de l'ayant droit. BeIN Sports, qui détient les droits officiels de retransmission des matchs de qualification, a indiqué qu'elle a le soutien de toutes les fédérations et confédérations à commencer par la CAF et la FIFA pour les droits de télévision de ses matchs de qualification et même de la prochaine Coupe du monde en Russie en 2018 et bien sûr ceux de la Coupe du monde en 2022 au Qatar.
Le groupe beIN Sports a appelé à cet effet le président de la Confédération asiatique de football (AFC) à prendre le maximum de sanctions contre l'Arabie saoudite suite à l'expulsion des équipes de la chaîne «violet» en marge du match contre l'équipe japonaise qui s'est tenue au stade Abdullah Sports City de Jeddah. Cette situation risque de se compliquer si l'Arabie saoudite qui possède déjà le satellite Arabsat et finance le satellite égyptien Nilesat, venait à fermer tous les canaux de diffusion de beIN Sports dans la région Mena. Depuis quelques années, le groupe beIN Sports a subi de nombreux piratages de son signal, empêchant ainsi la diffusion de certains matchs. Pour parer à cela, le groupe qatari a signé cette semaine un contrat, avec un important opérateur qui lutte contre le piratage afin de faire face à toute éventualité. Enfin, beIN Sports, qui gère les canaux de tous les pays arabes en compétition lors des qualifications à la Coupe du monde, a refusé d'accorder aux chaînes marocaines le droit de diffusion du match de l'Equipe nationale marocaine contre son homologue malienne, qui aura lieu mardi soir, à Bamako. La chaîne qatarie a catégoriquement refusé d'accorder les droits sportifs aux radiodiffuseurs et n'a fait aucune proposition au côté marocain, quelle que soit sa nature, en raison de son désir de maintenir l'exclusivité de ce match sur ses chaînes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha