Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Russia Today concurrence I24 en France

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Après l'anglais, l'arabe et l'espagnol, Russia Today s'apprête à diffuser en français. Déjà disponible dans une centaine de pays auprès de 700 millions de personnes, la chaîne russe va s'implanter cette fois en France en décembre. Le groupe de médias né en 2005 à Moscou, a tenté une première fois de s'installer en France en 2015. Mais le projet avait avorté en raison de l'effondrement du rouble. Seul un site Internet, alimenté par une quinzaine de personnes, avait finalement vu le jour. Russia Today sera installée à Boulogne, à deux pas de Canal +. Près de 1800 m² de bureaux ont été loués. Ils abriteront deux studios, l'un de 100 m² dédié aux news et l'autre, plus modeste, réservé aux débats, aux talk-shows et à la postproduction. RT France sera diffusée 24 heures sur 24 et produira plus de 10 heures de direct par jour en France. Un JT viendra rythmer l'antenne toutes les heures. Au final, la grille de programmes alternera entre 30 minutes de news et 30 minutes de débats, d'interviews, de documentaires. Une équipe de 150 salariés, dont une cinquantaine de journalistes, est en cours de recrutement. Jean-Maurice Pottier, ancien de LCI et de France 3, a été nommé directeur adjoint de l'information. Concernant la ligne éditoriale, la chaîne privilégiera les sujets internationaux ainsi que la politique française, mais avec un traitement différent. RT qui obéit à la politique extérieure de la Russie, défend le régime de Bachar El Assad dans la guerre en Syrie et critique la politique américaine dans le Monde arabe. Une vision que ne partagent pas les médias français ou même les médias étrangers installés en France. Russia Today doit faire face à la concurrence des chaînes d'infos françaises, considérées comme les plus offensives à l'image de BFM TV, Cnews (Ex-itélé), LCI et France 24. La télévision russe est la deuxième chaîne d'info étrangère installée en France, après la chaîne israélienne I24. Al Jazeera qui avait l'ambition de lancer sa chaîne d'info en français n'a pas encore obtenu le O.K. du gouvernement français. La chaîne a bien l'intention de se faire une place dans le paysage audiovisuel français. La preuve, le bail de location des bureaux a été signé pour neuf ans. Pour y parvenir, Russia Today dispose d'un budget de 20 millions d'euros au moment du lancement et «un peu moins en vitesse de croisière». Dans un premier temps, l'intégralité du financement proviendra du gouvernement russe. Par la suite, le modèle économique devrait inclure «10 à 15% de revenus liés à la pub». Orange confirme être en négociation avec la chaîne pour «l'intégrer à la vingtaine de chaînes d'information déjà distribuées par Orange». De leurs côtés, SFR, Free et Bouygues Telecom n'ont pas encore commencé les discussions.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha