Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Ennahar TV surclasse Echourouk TV selon Immar

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Alors que la guerre est déclarée entre la chaîne Echourouk TV et Ennahar TV, la chaîne de Anis Rahmani continue de s'imposer sur les scènes politique et médiatique. Dans le dernier sondage réalisé par l'agence franco-algérienne Immar qui appartient à Brahim Sail, qui est réputé pour son professionnalisme et sa rigueur, a réalisé une étude d'opinion pour déterminer la position audiovisuelle des chaînes algériennes. Ainsi dans la dernière étude de l'institut Immar, établie du 19 au 25 octobre dernier, la chaîne d'information EnnaharTV est toujours en pole position avec 44,3% de taux de pénétration, suivie d'Echourouk TV avec 43,2% de taux de pénétration, suivie de près par les deux chaînes du groupe saoudien MBC: la chaîne MBC4 qui arrive dans ce sondage, à la 3e place avec près de 40% de pénétration, alors que sa consoeur MBC1 est installée à la 4e place avec 38% de taux de pénétration. Les deux chaînes saoudiennes occupent cette position grâce notamment aux feuilletons turcs, alors que la chaîne publique A3 arrive en 5e position avec un taux de pénétration de 35,8%, la 6e place est occupée par la chaîne gastronomique Samira TV, qui confirme sa position de chaîne leader de la femme en Algérie. Ce Top five des chaînes algériennes les plus regardées constitue le paysage audiovisuel algérien actuel. La 3e chaîne saoudienne, MBC2, la chaîne sportive El Haddaf TV et la chaîne de la nature National Géographic Abou Dhabi et Nessma TV arrivent respectivement aux 7e, 8e, 9e et 10e places avec un taux de moins de 25%.
Dans le classement des chaînes d'information en Algérie, EnnaharTV reste encore loin devant sa concurrente directe, Echorouk News, qui n'obtient que 18,1% et de Dzaïr News (6,7%).
En matière de pic d'audience, c'est encore EnnaharTV qui rafle la mise avec un pic allant de 21h00 jusqu'à 22h30, atteignant son apogée à 22h00.
Enfin, le plus important enseignement de cette étude c'est le classement catastrophique de la chaîne terrestre 20e de ce classement avec un taux de moins de 14%.
Cette étude bien fouillée apporte plusieurs enseignements dont celui du recul des chaînes publiques comme Canal Algérie qui est absente dans ce classement des 20 chaînes les plus regardées en Algérie. Mais aussi la poursuite du duel Ennahar TV et Chourouk TV même au-delà du Ramadhan et la sortie de la télévision publique du trio de tête. Même si l'audimat en Algérie a connu plusieurs changements durant le mois d'octobre dernier, les chaînes de télévisions privées ont gardé leur force et leur pénétration dans les foyers algériens et demeurent bien installées dans le paysage médiatique et audiovisuel local.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha