Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 27 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 38 °C
30
 Biskra Min 27 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
28
 Saïda Min 23 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 30 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 23 °C Max 37 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Culture | L'Ecran libre |

Les podcasteurs entre Ennahar TV et Echourouk TV (1ère partie)

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Quel avenir pour les podcasteurs en Algérie? C'est la question que se posent systématiquement les patrons de chaînes et les observateurs audiovisuels. Officiellement, les podcasteurs sont des jeunes qui s'expriment librement sur YouTube. Interdits d'antenne par la télévision publique, c'est à travers les réseaux sociaux qu'ils se sont imposés et c'est à travers les télévisions privées qu'ils se sont illustrés, mais qui leur ont ouvert la voie. Tout a commencé par un concours lancé par Djezzy, «les prodiges» en 2011. L'objectif visé par cette opération était de mettre en valeur le génie algérien où qu'il soit en Algérie, même dans les contrées les plus reculées. Pour participer, le talent en herbe ou confirmé, devra soumettre une création (vidéo, photo ou texte) pouvant toucher tous les domaines d'expression: arts, sports, danse et autres aptitudes inédites. C'était à partir de là que Shamssou DZ joker s'est illustré. A l'époque, les jeunes n'avaient pas encore pris conscience de l'importance de l'audiovisuel, il n'y avait pas encore les télévisions privées et le seul espace audiovisuel était l'Entv, qui était fermé au circuit dit amateur ou non- professionnel. Le 1er YouTubeur à investir le petit écran était Brahim Hmida alias Irban Irban. Son style très décalé était de reprendre les morceaux des films à succès américains et les doubler en daridja. Le phénomène avait commencé en 2010, avec la campagne sur les réseaux sociaux contre l'Egypte. Irban et deux autres YouTubeurs se sont spécialisés dans la postsynchronisation des films en langue algérienne daridja. C'est depuis l'opération Prodiges que le podcast est apparu et le 1er à le lancer était Shamssou Dz Joker puis Anes Tina. Si le premier a été récupéré par Allegorie pour des spots de Djezzy et Irban par l'opérateur Ooredoo, Anes Tina était resté en rade. Après l'arrivée des télés privées durant le Ramadhan 2013, les chaînes Ennahar TV et Echourouk TV donnèrent leur chance à respectivement Shamssou Dz Joker et Anes Tina. Les deux podcasteurs ont entre- temps donné des idées à d'autres jeunes aussi comiques que talentueux, Adel Swizzy et Youcef Zerrouta. Le dernier s'est fortement illustré sur YouTube avec ces vidéos qui critiquent la politique en Algérie. Finalement ces Youtubeurs, qui avaient été exclus du petit écran de l'Entv sont devenus les fabricants de contenus des télévisions privées de demain. Chamssou DZ joker sera même investi scénariste avec Djaâfar Gassem, qui donnera l'occasion de signer les sitcoms Dar El Bahdja et Achour El Acher saison one. (A suivre).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha